Découvrez en images dix avancées majeures pour les droits de l'enfant et l'égalité pour les filles.

Au Niger, le centre Dimol offre un soutien psychologique aux  jeunes filles souffrant de fistule, avant et après leur opération. Elles y suivent également une formation jusqu’à ce qu’elles soient guéries, pour apprendre à lire et à écrire, à coudre, à tresser des paniers ou à confectionner des bijoux. Ensuite, elles retournent dans leur village. Photo: Plan International/An-Sophie Kesteleyn

La radio est un média terriblement efficace pour toucher et informer les jeunes et les enfants. Au Malawi, la radio Timveni est écoutée par de nombreux jeunes pour ses hits mais aussi pour ses informations les concernant, telles que la lutte contre les mariages précoces. Photo: Plan International/Anthony Huus

Les campagnes menées en Amérique centrale contre les mariages d’enfants portent leurs fruits. La pratique est désormais totalement interdite au Honduras, au Salvador et au Guatemala. Photo: Plan International

Dans les camps de réfugiés au Rwanda, les garçons de 12 à 17 ans deviennent des champions de l’égalité en participant aux actions de Plan International contre la violence et la discrimination. Photo: Plan International

Au Laos, Phin, 16 ans, et d’autres jeunes femmes suivent une formation professionnelle et tissent leur indépendance. Photo: Plan International/Phoonsab Thevongsa

Komal, jeune Indienne de 19 ans, est la première fille de sa famille à sortir de la maison et travailler après avoir suivi une formation avec Plan International. Photo: Plan International/Vivek Singh

Le 6 juin 2017, le parlement belge adopte une résolution incitant le gouvernement à investir davantage dans l’éducation des filles dans ses pays partenaires. Cette résolution est le fruit d’un plaidoyer de plusieurs années couronné par l’intervention au parlement d’Adeline, jeune activiste béninoise de 17 ans, le 11 octobre 2016. Photo: Plan International/Bea Uhart

Sophie et d’autres jeunes activistes ougandais-es récoltent  39.000 signatures pour exiger de meilleurs soins de santé et une meilleure éducation sexuelle. En réponse à leurs efforts, le parlement ougandais annonce le lancement d’un programme de formation pour aider le personnel médical à fournir de bons services de santé sexuelle aux jeunes. Photo: Plan International/ Zute Lightfoot

Depuis février 2017, il est interdit de se marier avant 18 ans au Malawi, où 46% des filles de moins de 18 ans. Cette décision est le résultat d’une campagne menée par les jeunes Malawites avec le soutien de Plan International. Photo: Plan International/Marco Betti

Radha, 21 ans, est une ancienne Filleule Plan du Bangladesh. Ayant échappé au mariage d’enfants à 14 ans, elle milite aujourd’hui pour mettre fin à cette pratique et sauver la vie d’autres jeunes filles. Photo: Plan International