Grande ou petite entreprise? Plan International Belgique trouve toujours une collaboration adaptée. Comme avec ces élèves du Collège Hagelstein de Malines. Laura et ses cinq condisciples sont des entrepreneurs sociaux de la première heure.

‘Prendre soin de soi et des autres!’ Voilà le slogan de Skuim, une mini-entreprise locale lancée par six étudiants enthousiastes. Laura, Lowie, Kirsten, Eleni, Jo et Robbe souhaitent donner un coup de pouce à Plan International. Et ceci grâce à leurs produits de bain faits maison.

 

Nous voulions faire quelque chose en lien avec les soins et l’attention aux autres. Une notion qui ne va pas de soi de nos jours.

Ces six jeunes motivés de 17 ans veulent rendre le monde meilleur en vendant des crèmes pour les mains, des boules de bain et du gel douche. 'Les produits de bain et de soin sont un bon moyen de montrer son affection à l’autre, de dire qu’on l’apprécie.' L’idée de lancer cette mini-entreprise leur a entre autres été soufflée par leur école, le Collège Hagelstein. Mais ce sont eux qui ont choisi de verser les bénéfices à une bonne cause.

 

Soutenir un projet lié à l’eau en Éthiopie

Ces jeunes visent à rendre leurs produits durables et souhaitent investir dans le social. Ils reversent ainsi une partie de leur bénéfice à un projet lié à l’eau en Éthiopie.

Ce projet s’inscrit parfaitement dans le cadre de notre mini-entreprise. "Skuim" est le mot afrikaans pour dire "mousse". Plan International investit dans des domaines comme l’hygiène et l’approvisionnement en eau, des domaines très proches de ce que produit notre mini-entreprise.

Mais le projet de Plan international en Éthiopie vise également à promouvoir l’égalité entre les sexes. En Afrique, en Asie et en Amérique latine, de nombreuses filles et jeunes femmes ne bénéficient pas des mêmes opportunités que les hommes. Elles doivent travailler plus dur que les hommes pour atteindre les mêmes objectifs. Des problèmes comme l’excision, la violence ou les mariages d’enfants se posent au quotidien. Les jeunes de Skuim remarquent eux aussi parfois autour d’eux des comportements relevant de l’inégalité des genre: les filles sont regardées de travers si elles ont un hobby traditionnellement réservé aux garçons.

L’union fait la force

Les jeunes se rendent bien compte qu'il n'est pas facile de récolter rapidement beaucoup d’argent. Ils demandent donc l’aide de chacun-e. L’union fait la force. Le groupe se rend à divers événements pour vendre ses produits. Ils étaient ainsi présents à l’Urban Trail de Malines, au stand de Plan International. L’objectif était d’inviter les jeunes de leur âge à s’impliquer comme eux pour une bonne cause. Leur message: 'Achetez Skuim! Soyez solidaire et soutenez Plan International!'.

En tant que petite entreprise, il est difficile de faire des dons importants, mais nous relevons le défi! Plan International Belgique est une organisation débordant d’enthousiasme, avec une équipe formidable, soutenue par une large base de volontaires de tous horizons. Il s’agit d’une fantastique organisation, active dans une grande variété de projets, de bonnes causes et de nouveaux thèmes parmi lesquels chacun peut trouver ce qui lui convient. Comme nous pour ce projet en Éthiopie.

Vous avez une idée ou souhaitez collaborer? N’hésitez pas à nous contacter

En savoir plus sur les entreprises solidaires

Cet article vous intéresse? Partagez-le!