Plus de 600.000 Rohingyas ont fui la violence au Myanmar depuis fin août. L'écrasante majorité des personnes réfugiées dans les camps de Cox's Bazar au Bangladesh, sont des femmes et des enfants qui font face à des conditions de vie très précaires. Les équipes de Plan International travaillent jour et nuit pour améliorer les conditions sanitaires et protéger les enfants.

L'ampleur et la vitesse avec laquelle la crise humanitaire s'est déployée ont pris tout le monde de court. En quelques jours, des centaines de milliers d'hommes, femmes et enfants ont fui l'état de Rakhine, au Myanmar, pour trouver refuge, épuisé-e-s, dans des camps de fortune dans la région de Cox's Bazar, au Bangladesh.

Très rapidement, Plan International a déployé ses équipes pour répondre aux besoins vitaux de ces réfugié-e-s. Notre travail s'intensifie jour après jour et vise à soutenir 60.000 personnes. Un appui d'autant plus vital aujourd'hui que la saison des cyclones est en cours.

Faites un don sur le compte BE86 2900 2855 0050 ("SOS Rohingyas")

Nos équipes et nos partenaires concentrent leur appui dans deux secteurs particulièrement critiques: la situation sanitaire et la protection des enfants isolés.

1 toilette pour 150 personnes

Les conditions sanitaires et d'hygiène sont catastrophiques dans ces camps de fortune. On ne compte bien souvent qu'une latrine pour 150 personnes, les espaces pour se laver en sécurité font cruellement défaut, les déchets s'accumulent au sol, les filles et les femmes n'ont pas accès à des serviettes hygiéniques... 

Cette situation met en danger immédiat la santé, la sécurité et la vie des jeunes enfants, des filles et des femmes, qui constituent l'écrasante majorité des réfugié-e-s Rohingyas.

Plan International a rapidement mis sur pied une réponse à Cox's Bazar. Entre le début des opérations humanitaires et fin octobre, nos collègues et partenaires avaient déjà:

  • distribué 7.000 kits hygiéniques pour les filles et les femmes Rohingyas
  • construit 66 latrines pour 3.427 personnes; 28 latrines supplémentaires seront bientôt disponibles
  • organisé 501 sessions d'information sur les mesures d'hygiène pour 21.372 personnes
  • identifié et sélectionné 100 espaces de gestion des déchets et 200 espaces de douche sécurisés, dont la construction a démarré début novembre
  • formé des dizaines de volontaires et de réfugié-e-s à la maintenance, au nettoyage et à la réparation des sanitaires installés

Près de 350.000 enfants parmi les personnes réfugiées

On estime à près de 350.000 le nombre d'enfants de 6 à 18 ans parmi les réfugié-e-s Rohingyas au Bangladesh. Dans la précipitation, un grand nombre ont fui seul le Myanmar ou ont perdu leur famille en cours de route. Ces enfants - en particulier les filles - sont particulièrement exposé-e-s aux risques d'abus et ont besoin d'un encadrement social spécifique.

Les équipes de Plan International sont mobilisées pour identifier ces enfants, leur permettre de retrouver leurs proches et leur offrir une protection indispensable. A ce jour, nous avons déjà:

  • formé 116 personnes à l'identification et l'enregistrement des enfants;
  • enregistré 12.690 enfants dans la base de données, parmi lesquels 3.389 orphelins de père et de mère et 2.300 enfants séparés de leur famille, bénéficiant de mesures de protection et de référencement spécifiques.

La réponse humanitaire de Plan International vient en aide à plus de 31.000 réfugié-e-s, dont une majorité de filles et de femmes.

Faites un don sur le compte BE86 2900 2855 0050 ("SOS Rohingyas")

Cet article vous intéresse? Partagez-le!