Pendant 4 jours, nous avons rencontré des milliers de festivaliers et festivalières aux Ardentes. La démarche: leur donner des idées pour réagir face au harcèlement sexuel et récolter leurs témoignages. Récapitulatif d'un festival riche en échanges.

13h: les portes du festival s'ouvrent et nos volontaires et jeunes activistes sont déjà prêt.e.s à accueillir les festivaliers et festivalières! C'est quoi exactement, le harcèlement? Où se situe la limite? Et surtout, comment réagir quand on en est victime...ou témoin? La problématique intéresse visiblement beaucoup de jeunes, filles et garçons: notre stand attire pas mal de monde.

Ici et là, des groupes de discussion se forment: les jeunes témoignent de leurs expériences, et les activistes et volontaires donnent des astuces pour savoir comment réagir efficacement en tant que témoin de harcèlement sexuel.

Notre équipe de jeunes activistes aux Ardentes

Notre équipe de jeunes activistes

En plus des volontaires de choc qui étaient avec nous pendant les 4 jours, notre équipe de jeunes activistes - âgé.e.s de 14 à 18 ans - s'occupait également de conseiller les jeunes. Avec professionnalisme, puisqu'ils et elles avaient été parfaitement rodé.e.s pour orienter un public de leur âge et  récolter témoignages et idées.

Solutions et réactions

Sur de grands panneaux, les festivaliers et festivalières ont inscrit leurs réactions, leurs solutions et leurs remarques personnelles par rapport au harcèlement sexuel dans les festivals.

"La route du camping doit être plus éclairée", "Il faudrait des cours de self defense pour femmes", "Il faut se faire passer pour l’amie de la personne harcelée", "Ce serait bien de mettre la sécurité en position de hauteur, au centre de la foule"...

Beaucoup de jeunes relèvent le manque de présence visible de la sécurité sur le festival. Et beaucoup nous disent aussi qu'on ne parle pas assez du harcèlement sexuel.

Toi aussi, tu as des solutions à proposer et des choses à demander aux organisations? Fais notre test #SAFEstival et inscris tes revendications!

"Mes fesses sont mes fesses"

Les festivalier.e.s nous ont également rapporté des événements qui se sont passés durant le festival. Comme cette jeune fille qu'un garçon a embrassé sur la bouche sans son accord alors qu'il lui remettait ses lunettes sur son nez. Ou encore cette femme, victime de harcèlement, qui s'est tournée vers un vigile...sans recevoir aucune aide de sa part.

"Pendant un concert, un homme derrière moi m’a pincé les fesses", "Au camping, des groupes de mecs sifflent constamment des filles passant à proximité surtout le soir", "Je rentrais seule vers le camping et un homme m’a frappée sans raison au visage. Aucun vigile à proximité et personne n’a réagi", "Il m'a serée dans la file, pénis contre mes fesses et puis il a juste dit ‘oops’ avec un clin d’œil"

Témoignages de plusieurs jeunes lors du festival Les Ardentes

La liste est longue...et pas toujours belle à lire.

Cette immersion sur le terrain et les témoignages que nous avons récoltés viennent appuyer notre sondage effectué auprès de 600 jeunes, dévoilant que 6 jeunes sur 10 pensent que le harcèlement sexuel est présent, voire très présent dans les festivals. Il y a bel et bien un problème à régler...et surtout, des solutions à y apporter!

BESOIN D'AIDE?

Le harcèlement et les abus sexuels sont à prendre au sérieux. Tu as des question, besoin d'aide ou tu te fais du souci pour quelqu'un?

  • Sur violencessexuelles.be, tu trouveras des conseils et des ressources pour t'aider à faire face au harcèlement sexuel et à porter plainte auprès de la police.
  • Le site maintenantjenparle.be propose un chat confidentiel avec des intervenantes spécialisées, 3 fois par semaine en soirée.
  • Pour enregistrer une plainte, tu peux te rendre directement à la police. Dans certains cas, l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes peut aussi t'aider.
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
  • Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International
    Les Ardentes Festival 2018 - #safestival – © Bea Uhart/Plan International

Cet article vous intéresse? Partagez-le!