Charlotte, 27 ans, est la fondatrice de TravelRebel, un magazine de voyage en ligne dans lequel elle parle d’une façon plus durable de voyager et de l’entreprenariat des femmes. En novembre 2019, elle s’est rendue avec Plan International Belgique au Sénégal pour en apprendre plus sur le système éducatif et découvrir nos projets. L’objectif ? Encourager les décideur·euse·s politiques à investir davantage dans une éducation inclusive et de qualité aussi bien pour les filles que pour les garçons dans nos pays partenaires. De cette manière, nous pourrons stopper la spirale négative de la pauvreté et donner à ces jeunes et aux générations futures un avenir meilleur.

“Mon objectif avec TravelRebel n’est pas seulement de faire en sorte que les gens voyagent de manière plus durable, mais aussi de mettre l’entreprenariat des femmes en avant. C’est très important pour moi que les filles et les femmes se fassent entendre, surtout dans le monde de l’entreprise. Tout cela est possible grâce à l’éducation.

Les traditions et la culture empêchent parfois les filles d’atteindre leur plein potentiel. Quand la famille n’a pas assez de moyens,  les filles sont souvent obligées de rester à la maison pour s’occuper des tâches ménagères, elles sont mariées à un jeune âge ou peuvent, entre autres, être victimes de pratiques néfastes comme la mutilation féminine génitale .

Ces évènements font qu’elles, ainsi que leurs enfants, se voient refuser un avenir positif. L’éducation garantit aux filles et aux jeunes femmes de pouvoir être autonomes et de ne pas devoir dépendre d’un homme.

Plan International Belgique est d’ailleurs une organisation pionnière dans ce domaine. En donnant aux filles et aux garçons un accès à une éducation inclusive et de qualité et en engageant une conversation avec toutes les personnes impliquées, Plan International Belgique aspire à un avenir meilleur pour les enfants et les jeunes, et en particulier pour les filles.

Travel Rebel

 

L'éducation comme voie vers l'autonomie

Il n’y a pas que l’enseignement classique comme nous le connaissons qui est important, mais aussi l’enseignement technique. Les jeunes peuvent, entre autre, y apprendre à coudre ou à cuisiner. Quand elles font quelque chose qu’elles aiment et sont douées, cela renforce leur confiance en elles. Tout en leur donnant l’occasion de générer un revenu, ce qui augmente leur autonomie. C’est pour cela que je pense qu’il est important de soutenir les entrepreneuses locales, parce que, cela leur permet de gagner en indépendance. Gagner un revenu leur profite non seulement à elles-mêmes, mais aussi à leurs enfants et aux générations à venir. C’est aussi la raison pour laquelle j’ai choisi de travailler avec Plan International Belgique.

Ce qui m’a aussi énormément inspiré était de rencontrer les ‘Champion·ne·s du changement’ de Plan International Sénégal. Ce sont des jeunes, aussi bien des filles que des garçons, qui sont les ambassadeur·rice·s de l’égalité des droits. Ils·elles défendent leurs droits et sensibilisent les jeunes, les parents, les communautés et même les autorités sur l’importance de l’égalité de droits. C’était très inspirant de voir comment ces jeunes ont trouvé leur voix et à quel point ils·elles sont passionné·e·s.  Malgré les différents obstacles auxquels ils·elles doivent faire face, ils·elles gardent espoir et continuent à utiliser leur voix pour créer un avenir meilleur.

Il est important de se rendre compte que l’égalité entre les filles et les garçons ne peut être considérée comme acquise. L’accès à une éducation inclusive et de qualité n’est pas évident. Bien que le droit à l’éducation nous semble naturel, ce n’est pas le cas pour beaucoup d’enfants et de jeunes. Beaucoup doivent se battre pour ce droit. C’est pourquoi il est important que nous continuions à souligner son importance pour que ce droit puisse devenir une réalité pour ces jeunes.

Signe la pétition de Plan International Belgique. Continue à en parler autour de toi, à développer des connaissances et des idées, et à soutenir des projets liés à l'éducation et à l'égalité de genre.”

Cet article vous intéresse? Partagez-le!