Au Bangladesh et en Inde, le cyclone Amphan a causé beaucoup de dégâts. Au Salvador également, les habitants ont dû faire face à une tempête tropicale appelée Amanda. Cela complique les conditions de vie de nombreuses familles, qui souffrent déjà d'une pénurie de nourriture, d'eau potable,... Lisez ici comment Plan International aide les familles touchées.

Le cyclone Amphan

Le mercredi 20 mai, le cyclone Amphan touchait le Bangladesh, près de la frontière avec l'Inde. Le cyclone a ensuite fait rage en Inde, avec de fortes rafales de vent causant de gros dégâts dans les deux pays. D'après les médias internationaux, le cyclone a tué plus de 100 personnes et détruit des milliers de maisons. Des millions de personnes ont été évacuées. Il y a une grande pénurie d'eau potable et de nourriture. En outre, on craint que les évacuations de la population ne contribuent à la propagation du coronavirus, qui a déjà fait de nombreuses victimes dans les deux pays. Plan International identifie les besoins et commence à distribuer de la nourriture, du matériel pour monter des abris et des kits d'hygiène.

Au Bangladesh, 2,4 millions de personnes ont été mises en sécurité dans 1.500 lieux d'accueil, alors qu’en Inde, plus de 500.000 personnes ont été évacuées. Si les dégâts exacts sont encore inconnus, des milliers de maisons ont été détruites, et des ponts et pylônes électriques ont été gravement endommagés.
 

La tempête tropicale Amanda

Le 31 mai, le Salvador a été frappé par la tempête tropicale Amanda. 29.968 personnes ont été touchées et on déplore 30 décès. 

12.600 personnes ont été évacuées. Le gouvernement a déclaré l'état d'urgence nationale et les écoles ont été fermées. Les vents violents, inondations et glissements de terrain ont détruit plus de 1.000 maisons, des infrastructures d’eau et plus de 60 % des cultures de maïs et de haricots récemment plantées. Des routes ont également été endommagées. Dans les zones où Plan International est active, 800 familles dans 128 communautés différentes sont touchées. 

 

Plan International apporte son aide

 

Bangladesh et Inde

Active en Inde et au Bangladesh depuis de nombreuses années, Plan International est prête à réagir à cette catastrophe. De l'eau et de la nourriture ont déjà été acheminées pour soutenir les familles touchées. En Inde, Plan International soutiendra 5.000 familles dans deux districts touchés, en leur fournissant des vivres, des kits d'hygiène et du matériel pour la construction d'abris. Au Bangladesh, Plan International distribuera des colis comprenant des serviettes hygiéniques et du savon et fournira du matériel éducatif autour des violences sexistes. Nous formerons également des agents communautaires, afin qu'ils/elles puissent venir en aide aux femmes et aux filles enceintes. Quand des catastrophes surviennent, le chaos et la pauvreté qu'elles provoquent débouchent souvent sur une augmentation des violences sexistes. Les équipes d'intervention d'urgence se rendront dans les zones touchées pour identifier d'autres besoins, afin de fournir la meilleure assistance possible dans la période à venir.
 

El Salvador

Plan International soutient les familles touchées en leur distribuant des kits d'hygiène, des kits menstruels, des colis alimentaires, des transferts en liquide et du matériel d'hébergement. Ici aussi, des informations autour de la prévention des violences sexistes sont diffusées.

Message pour les Parrains et Marraines Plan : nous comprenons que vous soyez inquiet.e.s pour vos Filleul.e.s Plan, mais en raison d'un concours de circonstances - et notamment du COVID-19, nous n'avons pas actuellement de nouvelles individuelles des Filleul.e.s Plan et de leurs familles. Dès que nous en aurons, nous vous en informerons.
 

 

Cet article vous intéresse? Partagez-le!