«On dit souvent que nous, les enfants, sommes l'avenir. Mais nous sommes plus que juste l'avenir, nous sommes aussi le présent! »- Huon, jeune militante de Plan International Vietnam

Grâce à la Convention Internationale des droits de l’enfants établie en 1989, les enfants et les jeunes sont aujourd’hui des citoyen.ne.s à part entière. Ils/elles grandissent dans un monde en constante évolution, relèvent de nombreux défis et s’adaptent sans cesse. Leur voix est la plupart du temps entendue et leurs droits respectés. Pourtant, lors de certains événements et dans certaines situations (pauvreté, désastre humanitaire, ..), ils ne sont plus forcément une priorité. Pourtant, malgré le chemin effectué, il est essentiel de ne pas perdre de vue ces droits essentiels et de les défendre au quotidien dans nos pratiques. 

La question des droits - pour chaque être humain à travers le monde

Dès la naissance, nous sommes reconnu.e.s en tant qu’être humain et cela nous confère des droits. Ceux-ci donnent un cadre de référence et ont des implications concrètes en terme de conditions de vie, de santé, de participation, d’existence même. S’ils ne sont pas respectés, cela peut avoir des répercussions sur les personnes mêmes mais également au niveau légal. Pour les enfants et les jeunes de moins de 18 ans, une convention a été créée pour répondre à leurs besoins spécifiques. Il s’agit de la Convention Internationale des Droits de l’enfant. 

La convention en quelques mots

La date du 20 novembre 1989, jour où l'Assemblée générale des Nations Unies à New York a adopté la "Convention internationale relative aux droits de l'enfant", constitue un événement historique. A l’époque, la Convention a été signée par vingt États et adoptée par les Nations Unies. Il s’agit d’une reconnaissance essentielle du statut et des droits des enfants à travers le monde. Trente ans plus tard, la Convention est signée par 196 pays, ce qui en fait le traité sur les droits de l'homme le plus ratifié au monde. La Convention reconnaît les droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels des enfants et est juridiquement contraignante. A l’heure actuelle, les États-Unis sont le seul pays à ne pas avoir reconnu ce traité historique. 

Le traité concerne les droits de l'enfant dans leur ensemble. Tous les droits y sont d'égale importance et interdépendants. Ils sont définis concrètement dans 54 articles.  Parce que les enfants ont le droit de grandir, d'apprendre, de jouer et de se développer.

La convention simplifiée

 

Plan International et la Convention Internationale des Droits de l'enfant

Malgré l'existence de la Convention internationale des droits de l'enfant, les défis de l'éducation, de la participation, de l'égalité, de la participation et de la protection restent nombreux. C'est pourquoi Plan International, en tant qu'organisation de défense des droits de l'enfant, met en place des programmes dans plus de 70 pays d'Europe, d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine. Nous investissons notamment dans une éducation de qualité, un bon point de départ dans la vie, de l’eau potable et des installations sanitaires, une protection contre les abus, la violence et les mariages d’enfants, la santé sexuelle, un revenu décent, des activités culturelles et sportives, une aide d’urgence, ...

En Belgique également, nous travaillons à informer et à sensibiliser les enfants, les jeunes et leurs entourages de l’importance des droits des enfants. Nous tentons également de mobiliser les décideurs politiques en faveur de ces droits essentiels.

Schoolforrights.be - un site sur les droits de l'enfant à destination des enseignant.e.s 

Sur le site www.schoolforrights.be, vous pourrez découvrir du matériel pédagogique clé en main ainsi que des conseils pour favoriser le travail avec les droits de l’enfant dans les écoles. Il est également possible pour celles qui le désirent d’être accompagnées dans un trajet spécifique pour qu’elles puissent intégrer les droits de l'enfant dans leurs activités quotidiennes. De cette manière, les enfants sont sensibilisés à leurs droits et à ceux de leurs pairs, ici et ailleurs dans le monde. 

Plus d’informations sur les droits de l’enfant via www.schoolforrights.be 

Cet article vous intéresse? Partagez-le!