Vous pouvez lire les questions et réponses les plus fréquemment posées sur notre gestion de la crise COVID-19 ci-dessous.

Questions spécifiques autour de votre Filleul.e Plan

 

Comment va mon/ma Filleul.e Plan ? 
En raison de la situation de crise actuelle (COVID-19), nous pourrions ne pas être en mesure de vous donner des nouvelles récentes de votre Filleul.e Plan. En effet, les visites à domicile sont momentanément suspendues, afin d’éviter la propagation du COVID-19. Dès le moment où Plan International Belgique obtiendra des informations individuelles sur votre Filleul.e Plan, vous serez tenu.e au courant.

Vais-je recevoir des nouvelles régulières de mon/ma Filleul.e Plan et de la situation dans le pays où il/elle habite ? 
En tant que Marraine ou Parrain Plan, vous recevez chaque année des nouvellesde votre Filleul.e Plan et sa famille ; avec notamment 2 photos du/de la Filleul.e Plan et d’un membre de sa famille, et un aperçu du programme de Plan International dans la région où habite la/le Filleul.e Plan. En raison de la situation de crise actuelle, ce rapport annuel pourrait prendre du retard.

Pourquoi ne m’envoit-on aucune communication autour de mon/ma Filleul.e Plan ? 
Pour l’instant, il n’y a pas de visites de nos collaborateurs.trices locaux aux Filleul.e.s Plan et à leurs familles. Toutes les communications personnelles (lettres, dessins) des Filleul.e.s Plan sont momentanément suspendues.

Puis-je encore envoyer des cartes ou des lettres à mon/ma Filleul.e Plan ?
En général, nous vous stimulons à écrire régulièrement à votre Filleul.e Plan. Cependant, pour l’instant, nous ne pouvons envoyer aucune correspondance et les lettres, cartes et photos ne peuvent pas être acheminées jusqu’aux Filleul.e.s Plan. Nous espérons pouvoir compter sur votre compréhension et vous tiendrons au courant dès que la communication sera rétablie.

Qu’en est-il de ma visite à mon/ma Filleul.e Plan ? 
Toutes les visites des Parrains et Marraines Plan à leurs Filleul.e.s Plan sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.
 

Pour d’autres questions autour de votre Parrainage Plan, vous pouvez vous adresser aux collaborateurs.trices de la Donor Support Team – Plan International Belgique. Nous restons à votre disposition et vous aiderons avec plaisir. Vous pouvez nous joindre via : bno.sponsorship@planinternational.be ou au 02/5040060. Pour des questions générales, vous pouvez nous joindre via: info@planinternational.be

 

Questions autour des mesures dans les pays où Plan International est actif

 

Où en est la situation dans les pays où Plan International est actif ?
Pour l’instant, peu de cas de COVID-19 ont été recensés dans les pays où nous menons nos projets. Nos activités suivent donc leurs cours, et nous espérons pouvoir maintenir cette situation. 

Quelles actions entreprend Plan International dans cette situation, pour éviter les contaminations ?

  • Nous sommes particulièrement attentifs à l’impact sur nos activités et attachons la plus grande importance à la sécurité et au bien-être de nos collaborateurs et des communautés dans les pays où nous sommes actifs.
  • Nous suivons les directives de santé publique imposées par les autorités nationales et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).
  • Nous soutenons les communautés afin de lutter contre la propagation du virus. Nous diffusons des informations autour de la santé publique et de l’hygiène (des mains) dans les pays partenaires, et nous investissons dans des équipements supplémentaires pour se laver les mains.
  • Les visites à domicile aux Filleul.e.s Plan ont été suspendues pour éviter la propagation du virus COVID-19. 

Quelles conséquences a le COVID-19 pour les enfants, et en particulier pour les filles, dans les pays où Plan International est actif ?
Notre expérience nous apprend que dans les situations d’urgence, la santé des filles et des jeunes femmes est particulièrement menacée. Et bien que les enfants semblent moins souffrir du COVID-19 que les adultes, la pandémie affectera l’environnement de croissance des enfants. Les défis pour les enfants seront énormes. Pour les filles dans les pays plus pauvres, les risques de violences sexuelles, d’abandons scolaires prématurés et de problèmes de santé mentale seront accrus.

Quelles actions entreprendra Plan International, si l’épidémie venait à éclater ?
Nous examinons et évaluons en permanence les pistes pour poursuivre nos projets et soutenir au mieux les enfants, les communautés et les systèmes locaux si l’épidémie venait à éclater.

Cet article vous intéresse? Partagez-le!