Ly, Filleule Plan, et son père Thang vivent dans un petit village au Vietnam. En tant que dirigeant du groupe de parents de Filleul.e.s Plan de leur village, il encourage les Filleul.e.s Plan à écrire des lettres à leurs Marraines et Parrains Plan. En raison du COVID-19, les visites à domicile aux Filleul.e.s Plan ont été suspendues, afin de préserver la sécurité tant des Filleul.e.s Plan que des employé.e.s. En conséquence, la communication entre Filleul.e.s Plan, Marraines et Parrains Plan a pris un peu de retard. Mais le COVID-19 n'empêche pas Ly et son père de faire parvenir des lettres aux Marraines et Parrains Plan. 

Boîtes aux lettres COVID-19

Lorsque les mesures de distanciation sociale ont été introduites, Thang et les autres volontaires ont imaginé des 'boîtes aux lettres COVID-19'. Ces boîtes aux lettres sont fixées à une clôture ou à un arbre, afin que les Filleul.e.s Plan puissent envoyer et recevoir leurs lettres sans entrer en contact avec d'autres personnes

En plus de Ly, 17 autres Filleul.e.s Plan vivent dans son village. Son père les aide à écrire des lettres à leurs Parrains et Marraines Plan, car certain.e.s Filleul.e.s Plan ne sont pas en mesure de les écrire seul.e.s. 
 

Ly aussi aide

Quand elle a le temps, elle aide son père à relire les lettres des Filleul.e.s Plan. Elle s’efforce alors de comprendre ce que les Filleul.e.s Plan cherchent à exprimer dans leurs lettres et apporte les modifications nécessaires pour clarifier certains mots et phrases. 

Rester positif.ve, malgré la distance

Des messages diffusés par des haut-parleurs rappellent régulièrement aux habitant.e.s de garder suffisamment leurs distances, de porter des masques, de se laver régulièrement les mains et d'éviter les contacts physiques et les grands rassemblements. 

Lors des réunions de la communauté aussi, Ly entend ces messages. Tout le monde est affecté par la pandémie, mais Ly estime que les autres villageois.es restent positif.ve.s. Par contre, elle espère que tout reviendra rapidement à la normale, afin qu'elle puisse revoir ses ami.e.s. 

À la fin de la réunion, les bénévoles emportent un petit cadeau, avant de le remettre aux Filleul.e.s Plan. Ly reçoit elle aussi un cadeau. Cela lui rappelle la leçon de son professeur : « Tout le monde se traite avec amour et respect. Gardez vos distances, mais pas trop. »

***

Écrivez une lettre à votre Filleul.e Plan

Plus que jamais en ces temps difficiles, il est important de maintenir le lien avec votre Filleul.e Plan. Car le courrier des Parrains et Marraines Plan est très motivant pour les enfants. Parlez-leur de votre vie ou ajoutez une jolie photo. Indiquez votre numéro de Marraine ou Parrain Plan et celui de votre Filleul.e Plan sur toute correspondance destinée à votre Filleul.e Plan. Glissez-la dans une enveloppe fermée et envoyez-la à : Plan International Belgique - Galerie Ravenstein 3 B 5 - 1000 Bruxelles

Notre personnel local s'engage à traiter le courrier le plus rapidement possible, mais le COVID-19 peut toujours entraîner des retards. Nous vous remercions d’avance  pour votre compréhension.  

Pour en savoir plus sur les activités mondiales de Plan International pour protéger les enfants de l’impact de COVID 19, lisez ici.

Cet article vous intéresse? Partagez-le!