En matière d'égalité des sexes, de nombreuses entreprises se cherchent encore. En introduisant uniquement des mesures adressées aux femmes au sein de l'entreprise, on risque de perpétuer les stéréotypes de genre. Ce n'est donc pas une solution. Une politique de gestion du personnel bien menée doit refléter la diversité de la société. Vous avez du mal à y voir clair? Voici 10 conseils inspirés par des jeunes engagé.e.s pour l'égalité.

“Avantager les femmes nuit à la culture de votre entreprise”

Conseil n°1: Montrez l'exemple en commençant par les fonctions dirigeantes

Un changement positif au sein de votre entreprise n'est possible que si l’équipe de direction elle-même respecte la diversité. Montrez l'exemple: motivez les membres de votre équipe en montrant que le genre ne constitue pas un obstacle pour atteindre un poste élevé.

Conseil n°2: Reconnaissez et stimulez les talents de chacun.e

Les hommes et les femmes dirigent différemment leur équipe. Respectez ces approches sans imposer une manière de travailler. Organisez des formations adaptées à tou.te.s et identifiez les obstacles qui dissuadent les femmes de postuler à des fonctions plus élevées.

Conseil n°3: Créez un environnement où le harcèlement n'a pas sa place

Instaurez une tolérance zéro en matière d'intimidation sexuelle et psychologique et communiquez sur les étapes à suivre en cas de harcèlement, de la plainte au suivi confidentiel du dossier. Assurez-vous que tou.te.s les managers connaissent les attitudes à adopter pour installer un climat de respect mutuel. Formez vos employé.e.s à reconnaître les comportements indésirables et incitez-les à réagir. Dans ce cadre, la proactivité du service des ressources humaines est essentielle.

Conseil n°4: Faites vivre votre engagement et brisez les stéréotypes

Equilibrez votre communication interne et externe: montrez-y des hommes et des femmes, exerçant tous types de fonctions à des positions variées. Partagez votre vision avec vos futur.e.s employé.e.s sur les réseaux sociaux. Votre entreprise doit devenir un exemple: les entreprises où des hommes et des femmes occupent des postes de haut niveau attirent plus facilement de nouveaux talents.

Conseil n°5: Adressez vos postes vacants à F/M/X

N'utilisez pas de termes stéréotypés et n'exprimez pas les compétences requises comme des traits de personnalité. Par exemple, remplacez: "vous êtes un leader né" par "vous avez de l'expérience dans la gestion d'équipe". Décrivez le poste de la manière la plus neutre possible en utilisant par exemple "assistant.e de direction" au lieu de "secrétaire". Si vous travaillez avec des agences intérim ou des consultant.e.s en ressources humaines, faites-leur part de ces informations.

Conseil n°6: Anonymisez les CV et harmonisez vos questions lors des entretiens

Demandez à votre service des ressources humaines de supprimer les noms et le sexe des CV reçus. Sélectionnez les candidat.e.s sur base des compétences attendues et faites attention à ne pas associer un genre à une fonction, même inconsciemment. Lors des entretiens d'embauche, assurez-vous que l'équipe est variée: mélangez des hommes et des femmes d'âges et de cultures différent.e.s si possible. Posez les mêmes questions à tou.te.s les candidat.e.s pour pouvoir les comparer équitablement.

Conseil n°7: Travaillez avec des mentors

S'identifier à un modèle positif encourage les employé.e.s et renforce le sentiment d'appartenance à l'entreprise.

Conseil n°8: Définissez une politique salariale équitable et transparente

Passez en revue votre politique salariale actuelle sur base de critères tels que le sexe, l'âge et du niveau de formation. Partagez les résultats de cet exercice avec vos employé.e.s. Sur base des résultats, élaborez un plan réaliste: il se peut que vous ayez de très bons résultats dans certains domaines et que vous deviez vous améliorer à d'autres niveaux. Payez les employé.e.s sur base d'un barème défini dans votre secteur plutôt que sur leur salaire précédent. Sinon, vous continuerez à perpétuer les inégalités. Répétez régulièrement cette évaluation.

Conseil n°9: Soyez flexible pour équilibrer travail et vie privée

Essayez de proposer des horaires flexibles et investissez dans une technologie qui permet le télétravail et les réunions à distance...Cela ne signifie pas que l'employé.e doit être disponible à tout moment. Assurez vous que les mères ne sont pas les seules à bénéficier des congés parentaux, les pères ont aussi le droit de passer du temps avec leur famille. Un bon équilibre entre vie privée et professionnelle a un effet positif sur les performances.

Conseil n°10: Planifiez le team-building pendant les heures de travail

Pour que personne ne manque vos activités de team-building, programmez-les pendant les heures de travail. Il en va de même pour les réunions importantes. De cette manière, vous donnez à chacun la possibilité de participer aux activités de groupes et aux décisions stratégiques.

Cet article a été inspiré par les jeunes qui ont pris part au projet mené avec notre partenaire YOUCA.

Cet article vous intéresse? Partagez-le!