Créer des cosmétiques durables pour les peaux foncées ou métissées, dans le respect de chacun: cette idée était à l’origine de la boutique en ligne Etnik Cosmetics, lancée en 2017. Pour les fondateurs, Caroline Robert et son mari Serge Poisson, l’initiative allait, dès le départ, plus loin que la vente de produits durables. Avec Plan International, ils soutiennent des jeunes filles au Bénin via le Girls Fund.

Comment vous est venue l’idée d'Etnik Cosmetics?

“C’est mon mari, originaire de la Côte d’Ivoire, qui a inspiré le projet de cette boutique en ligne. Avec ses origines africaines, Serge a une peau métissée. Il éprouvait toutes les peines du monde à trouver des produits de soin qui soient à la fois adaptés à sa peau de métisse et d’une composition naturelle. Même problème pour nos enfants. Alors, nous avons décidé de prendre les choses en main, et voilà comment Etnik Cosmetics a vu le jour. »

 

Etnik Cosmetics soutient het Girls Fund

 

Pourquoi avoir choisi de soutenir Plan International avec votre entreprise?

"Le respect de soi et des autres nous tient à cœur. Il était hors de question de créer un projet uniquement pour nous-mêmes, il fallait que ça ait du sens. On ne peut pas entreprendre seul aujourd’hui, en ignorant le reste du monde. C’est pourquoi, dès le départ, nous avons décidé d’aller plus loin que la vente de produits durables. En tant que parents, nous estimons, tout comme Plan International, que chaque enfant a droit à l’éducation. De là vient notre choix d’investir avec Plan International dans des projets éducatifs pour les enfants en Afrique."

Quel projet spécifique soutenez-vous et pourquoi?

"Nous soutenons, au travers du Girls Fund, un projet qui se consacre à l’éducation de jeunes filles au Bénin et à leur émancipation. En tant que femme, j’estime que c’est assez dingue de voir le chemin qu’il reste à parcourir pour atteindre l’égalité femmes-hommes. Aujourd’hui encore, même chez nous, mener une carrière ambitieuse en tant que femme n’est pas évident. Alors j’espère que ces filles ne seront plus confrontées à des mariages forcés et des grossesses précoces, qu’elles pourront espérer un avenir meilleur. Pour les soutenir, nous dédions 2% de nos ventes en ligne à ce projet spécifique au Bénin. Nous utilisons aussi nos propres canaux de communication pour sensibiliser le public à l’importance de droits égaux pour les filles et aux droits de l’enfant. C’est essentiel à nos yeux."

Quel message lanceriez-vous aux entreprises qui ne soutiennent pas encore de bonne cause?

"Quand on crée son entreprise, elle doit nous ressembler. Nous, nous avons mis tout notre cœur et nos valeurs dans Etnik et nous voulons inspirer d’autres à nous emboîter le pas. Nous espérons que notre histoire convaincra d’autres entreprises à s’engager socialement en faveur de personnes pour qui notre aide compte vraiment."

Cet article vous intéresse? Partagez-le!