De plus en plus d’entreprises collaborent avec des ONG pour réaliser les 17 Objectifs de Développement Durable (ODD), stimulant ainsi leur impact et leurs efforts d’innovation. Afin de nouer des partenariats fondés sur des valeurs communes, Plan International Belgique travaille désormais avec Forum Ethibel pour réaliser une analyse de durabilité avant de conclure un nouveau partenariat avec une entreprise. Cette analyse, accompagnée d’un rapport objectif, constitue un outil essentiel aussi bien pour Plan International Belgique que pour l’entreprise afin de contribuer ensemble à une société durable.

Laura Uwase, Research Officer chez Forum Ethibel, explique sa collaboration avec l’équipe en charge des partenariats avec les entreprises de Plan International Belgique. 

Pouvez-vous expliquer ce que fait Forum Ethibel et pourquoi vous travaillez avec des ONG comme Plan International Belgique?

Chez Forum Ethibel, nous analysons les pratiques d’entrepreneuriat et d’investissement durables. En promouvant ces valeurs et en apportant notre expertise, nous souhaitons accélérer la transition vers une société durable. Sur la base des valeurs de la fédération Plan International, nous avons établi ensemble un code éthique pour Plan International Belgique. En tant qu’ONG, Plan International Belgique défend des valeurs comme l’égalité de genre, les droits de l’enfant et les droits humains, et doit montrer l’exemple dans le secteur. Il est donc logique que l’ONG recherche ces mêmes valeurs chez ses partenaires afin de contribuer au changement social.

Laura Uwase, Research Officer chez Forum Ethibel

Comment se déroule cette analyse de durabilité?

Les concepts de durabilité et de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) peuvent varier selon les points de vue. C’est pourquoi nous adoptons une approche sur mesure et nous analysons avec l’organisation les normes éthiques qui font partie de son ADN. Pour Plan International Belgique par exemple, les droits humains, l’égalité de genre et les droits de l’enfant pèsent plus lourd dans la balance.

Nous analysons ensuite les entreprises en tenant compte de leur contexte spécifique. De plus, nous les comparons à d’autres entreprises du même secteur. Nous extrayons les informations pertinentes de documents publics tels que des rapports annuels, des documents publiés par l’entreprise ou par la presse, des décisions judiciaires, mais aussi en analysant les réponses des entreprises à un formulaire que nous avons créé sur mesure pour comparer leur politique RSE aux politiques existantes.

Après avoir réalisé l’analyse de durabilité d’une potentielle entreprise partenaire, nous informons et conseillons Plan International Belgique sur le positionnement de ce partenaire en matière d’entrepreneuriat durable. 

Logo de Forum Ethibel

Comment les entreprises perçoivent-elles cette analyse de durabilité?

Notre tâche est de briser le tabou qui entoure ces analyses de durabilité, souvent perçues négativement comme des mesures de contrôle. L’objectif de ces analyses est de comprendre le positionnement de l’entreprise dans divers domaines ainsi que sa vision de l’avenir. Il y a évidemment toujours des aspects à améliorer, le score parfait n’existe pas, mais à partir de cette analyse, les entreprises peuvent travailler sur leurs lacunes. La volonté de s’améliorer et de prendre des mesures pour adapter sa politique est un élément essentiel afin d’avoir un réel impact sur la société.

Il y a toutefois des secteurs avec lesquels Plan International ne collaborera jamais, comme les industries de l’armement et du tabac, qui sont en contradiction avec la vision de Plan International.

Quels sont, pour l’entreprise, les avantages de participer à une analyse de durabilité?

Associée à une communication transparente, la participation à l’analyse de durabilité accroît la crédibilité de l’entreprise. Cela démontre aussi qu’elle accorde de l’importance à son partenariat avec l'ONG et aux valeurs qu’elle défend, c’est donc bien plus qu’un soutien purement financier.

L’analyse permet de déterminer les forces et les faiblesses d’une entreprise. En se concentrant sur ces points spécifiques, elle peut investir (davantage) dans les ODD et élaborer sur cette base un rapport de durabilité ou un plan d’action. Plan International Belgique peut ainsi aider l’entreprise à réaliser divers ODD.

Observez-vous une évolution dans les thèmes prioritaires des entreprises ou des ONG?

On a longtemps considéré la durabilité, la RSE et les investissements responsables comme un coup de publicité, mais on remarque que ce n’est pas le cas. On attache de plus en plus d’importance à la durabilité et on attend des autorités, des consommateurs et consommatrices et des entreprises qu’ils et elles y contribuent. Les analyses que nous réalisons sont dynamiques, car elles évoluent en fonction des normes sociales et de la conception de la durabilité. On citera l’influence de l’opinion publique, les mentalités, l’organisation même, les employé.e.s…

C’est ainsi que l’environnement et le climat attirent beaucoup plus l’attention qu’il y a environ dix ans. On observe également la professionnalisation des partenariats entre le secteur public et le secteur privé pour réaliser les ODD. Chacun.e peut donc contribuer à sa propre échelle.

Lancez-vous dans l’entrepreneuriat social et nouez dès aujourd’hui un partenariat sur mesure avec Plan International Belgique. Contactez-nous à l’adresse corporates@planinternational.be ou au 052 04 60 07.

Cet article vous intéresse? Partagez-le!