“Il n’y a rien de mal à être une fille. Mais ce n’est pas le message que nous envoie la société", témoigne la jeune activiste Rimsha, 16 ans, dans son discours d’ouverture du second Global Girls Summit de Plan International. Le sommet rassemble des centaines d’activistes du "girl power" venu.e.s de Belgique et des quatre coins du monde pour célébrer le potentiel des filles et des jeunes femmes, et appeler à l’action pour soutenir le pouvoir des filles partout dans le monde. Un message relayé par la reine Mathilde elle-même, présente à cet événement mondial.

Atelier “visual storytelling” par des jeunes activistes bruxellois.e.s

Durant l’après-midi, le sommet a été l’occasion pour les activistes de se rencontrer, d’assister à des présentations et de suivre des ateliers, dont un dédié au ‘visual storytelling’, mené par les jeunes activistes du projet BruxELLES de Plan International, un groupe de 9 filles et 5 garçons engagé.e.s depuis février avec Plan International pour lutter contre les violences sexistes et le harcèlement sexuel dans notre capitale.

BruxELLES: la photo contre les violences sexuelles

Grâce à Equal.Brussels et à notre partenaire Canon, ces jeunes ont parcouru les rues de Bruxelles armés d’appareils photos pour illustrer ce qui, à leurs yeux, illustre la violence sexiste ou les lieux potentiellement dangereux pour les filles dans la ville. Une façon originale et visuelle de se plonger dans une problématique quotidienne.

La jeune activiste Rimsha lance la soirée

Rimsha, 16 ans, a inauguré la soirée en partageant un témoignage personnel et un message fort pour les filles, avant de laisser la parole à la reine Mathilde.

Des personnalités internationales comme Paloma Faith, Cleo Wade ou Piera Geldari ont également pris la parole. Des activistes venues des quatre coins du monde sont montées sur scène pour parler de leur combat, à l’image de Sophie, venue d’Ouganda, qui a mené l’année passés avec succès une campagne nationale demandant aux autorités ougandaises d'allouer davantage de budget pour la santé sexuelle et l’accès aux contraceptifs.

Retour sur la journée en vidéo

#girlsgetequal: une campagne mondiale pour le Girl Power

Avec les autres activistes présentes, Sophie a officiellement lancé la nouvelle campagne mondiale de Plan International : ‘Girls Get Equal’. Une campagne qui déterminera le travail de notre ONG dans les prochaines années. L’objectif est de renforcer le pouvoir des filles partout dans le monde pour qu’elles soient aux commandes des décisions qui les affectent. La campagne vise aussi à protéger les jeunes activistes contre la violence et le harcèlement afin qu’ils et elles puissent s’exprimer librement. Elle encourage toutes les personnes influentes à combattre les stéréotypes de genre dans leur travail.

Notre expérience avec des filles et des garçons dans les communautés du monde entier nous a appris que les jeunes peuvent avoir un impact fondamental sur leur environnement. Les jeunes possèdent un pouvoir énorme pour s'attaquer aux idées et aux pratiques discriminatoires à l'égard des filles. Cela se fera sans aucun doute sentir au Girls Summit.

Anne-Birgitte Albrectsen, CEO de Plan International

Cet article vous intéresse? Partagez-le!