C'est la journée internationale de la fille! A cette occasion, plus de 1.000 filles vont symboliquement prendre le pouvoir dans 70 pays, y compris en Belgique. Chefs d’Etat, dirigeants d’entreprises, responsables d’Universités, de médias, d’administrations… laissent ainsi une jeune fille assumer leur fonction en cette journée. Girl Power! 

Cette troisième édition mondiale des Girls Takeover de Plan International est plus ambitieuse que jamais!

Du Vietnam à l'Equateur, du Sénégal à la Norvège, près de 1.000 filles vont être aux commandes de pays, d'entreprises, d'administrations, de médias ou d'universités pendant quelques heures pour marteler le même message: l'heure est venue de libérer le pouvoir des filles et de mettre fin aux discriminations qui les empêchent d'apprendre, de décider, de diriger.

Une action mondiale nécessaire

Plus qu'un simple geste symbolique, cette action Girls Takeover entend surtout rappeler aux dirigeants que la situation des filles reste bien difficile à travers le monde.

En raison de leur sexe et de leur âge, les filles restent rarement écoutées et respectées alors qu'elles endurent encore les pires discriminations.

Ainsi, dans le monde:

  • 1 fille mineure sur 4 a été victime d'abus sexuel
  • Toutes les 2 secondes, une fille mineure est mariée dans le monde
  • Les grossesses et les complications à l'accouchement sont la 1ère cause de décès chez les adolescentes 
  • 64 millions de filles âgées de 6 à 14 ans ne vont pas à l'école, et les femmes représentent la grande majorité des illettrés dans le monde
  • Au moins 200 millions de femmes vivent aujourd'hui avec une mutilation génitale
  • Les filles sont les premières victimes des crises humanitaires et leurs besoins spécifiques ne sont pas pris en considération
  • ...

A l'action!

Cette situation n'est pas une fatalité! Partout dans le monde, Plan International fait chaque jour reculer les discriminations à l'égard des filles. En favorisant leur leadership, leur scolarisation, en luttant contre les mariages précoces, l'excision, les stéréotypes de genre ou encore en priorisant leurs besoins dans les réponses aux catastrophes humanitaires.

L'action mondiale Girls Takeover est une façon symbolique mais puissante de contribuer à ce travail en cassant les barrières mentales pour faire progresser l'égalité. Et la Belgique participe à cet événement!

A Bruxelles, Romane, 15 ans, a pris aujourd'hui  la tête de la STIB, la société de transports publics bruxellois, inaugurant un partenariat entre la STIB et Plan International Belgique en matière de lutte contre le harcèlement sexuel.

En Belgique, une seule société de transports en commun est dirigée par une femme. Pour moi, avoir plus de femmes dans la gestion des transports est non seulement une question d’égalité, mais aussi de sécurité, en particulier pour les filles."

Romane, 15 ans, jeune activiste de Plan International Belgique

 

Retrouvez ici l'ensemble de Girls Takeovers organisés en cette journée !

Cet article vous intéresse? Partagez-le!