Ne plus être dépendante des pluies pour réussir sa récolte: jusqu’il y a peu, c’était un rêve inaccessible pour Arabi Harou. Mais grâce à une petite centrale solaire photovoltaïque et à la nouvelle pompe à eau dans son village, Arabi et les autres femmes peuvent enfin prendre leur destin en main.

Dans son village situé au sud-ouest du Niger,la petite centrale photovoltaïque fournit du courant à 107 maisons, une école, un centre de soins de santé, deux mosquées et quelques magasins - désormais capables de conserver au frais les aliments. Une pompe à eau électrique a également été installée. Grâce à elle, l’eau est disponible en permanence pour boire, se laver ou arroser les plantations

Grâce à la nouvelle pompe à eau, nous avons une belle récolte même lorsqu’il pleut très peu. Nous cultivons des carottes, des tomates et des haricots, et il nous reste assez de légumes pour les vendre au village.

Arabi Harou
Arabi est à la tête d’un groupe de femmes qui a mis sur pied un collectif agricole au village (photo: Plan International)

 

Le rôle-clé des femmes dans l'économie

Le rôle des femmes dans la croissance économique en Afrique de l’Ouest est inestimable. Pour les soutenir, l’accès à des énergies durables et la progression de l'égalité de genre sont des facteurs clés. Grâce à l'appui de Plan, les femmes ont le soutien nécessaire pour démarrer de petites entreprises.

Partout dans le monde, les femmes sont essentielles à la prospérité. Avec ce nouveau projet au Niger, elles obtiennent les moyens nécessaires pour réaliser leurs ambitions et suivent des formations techniques. Elles acquièrent ainsi une autonomie économique et sont à la base de changements positifs pour leur communauté.

Concha López, Plan International

LUMIÈRE DANS L’OBSCURITÉ

Comme Arabi, de nombreuses femmes ont vu s'améliorer leur indépendance financière et leur situation économique. L’électricité a eu un impact direct sur l’accès des femmes, des filles et de leurs communautés aux services de base tels que l'éducation et les soins de santé. Par ailleurs, cet accès à l'énergie ouvre la voie au développement de nouvelles activités économiques.

Les enfants ont vu pour la toute première fois de la lumière électrique. Que ce soit à l’école, à la maison, au centre de santé ou au marché, la vie ne doit plus s'arrêter dès que la nuit tombe. Et l’eau potable est désormais disponible en permanence.

Johnson Bien Aimé, Directeur National de Plan International Niger
L'école a désormais accès à l'électricité. Ces enfants regardent ensemble la télévision. L'électricité à gandement amélioré les services de santé de ce centre. Plus de batteries à plat désormais pour communiquer ! Les panneaux solaires installés dans le village. Les filles sourient à la photographe.

L'école a désormais accès à l'électricité.
L'école a désormais accès à l'électricité.

Ces enfants regardent ensemble la télévision.
Ces enfants regardent ensemble la télévision.

L'électricité à gandement amélioré les services de santé de ce centre.
L'électricité à gandement amélioré les services de santé de ce centre.

Plus de batteries à plat désormais pour communiquer !
Plus de batteries à plat désormais pour communiquer !

Les panneaux solaires installés dans le village.
Les panneaux solaires installés dans le village.

Les filles sourient à la photographe.
Les filles sourient à la photographe.

LES PREMIERS JALONS D’UN PROJET AMBITIEUX

Cette première centrale solaire photovoltaïque au Niger n’est que le début d’un nouveau projet de Plan International, qui prévoit de d'appuyer plus de 6.000 femmes au Mali, au Niger et au Sénégal. Avec des appuis financiers et des formations, elles pourront ainsi lancer leur entreprise en tirant profit du secteur croissant de l’énergie durable en Afrique de l’Ouest.

Dès que ce projet au Niger aura été mené à bien, nous lancerons un projet encore plus ambitieux qui touchera le Niger, le Mali et le Sénégal. Il changera les vies de milliers de femmes et de jeunes.

Concha López, Plan International

PLAN INTERNATIONAL ET L’ÉNERGIE DURABLE

Le projet DESFERS (Economic and Social Development of Women through Renewable Energy in the Sahel) est réalisé par Plan International et sept partenaires, dont des ministères et des agences nationales pour l’énergie renouvelable. .

Le programme est financé en partie par l’Union européenne, qui a libéré un montant de 7,6 millions d’euros, et se déroulera sur cinq ans.

L’installation du premier mini-réseau électrique à l’énergie solaire a été cofinancé par l’ECREEE, un centre qui se dédie au développement de l’énergie durable en Afrique de l’Ouest.

Agissez à votre manière

Vous pouvez contribuer à des meilleures conditions de vie pour les filles en rejoignant notre équipe de volontaires ou en collectant des dons, par exemple. Découvrez toutes les possibilités d’agir en faveur de l’égalité pour les filles.

Cet article vous intéresse? Partagez-le!