Savais-tu que les cinq premières années de la vie d'un enfant sont cruciales pour sa santé, son développement et ses capacités d’apprentissage ? A cinq ans, les enfants ont déjà compris beaucoup sur leur entourage, leur langue ou même le rôle de leurs parents.  

Tu vois l’enfant qui est là, avec sa chemise blanche ? Sa maman ne voulait pas qu’il vienne mais quand il voit que l’école est ouverte, il s’habille et vient seul. Sa maman est obligée de le laisser faire.

Sokhna, 23 ans

Plusieurs États ont déjà pris des mesures pour améliorer l'éducation des jeunes enfants en apportant leur soutien dans le domaine de la nutrition, de la santé et des soins. Les groupes de jeux pour les jeunes enfants en sont un bon exemple. 

Pour bien se développer, les enfants ont besoin d'espaces sûrs, pour apprendre  et développer leurs capacités cognitives, émotionnelles et sociales.  Cela facilite la transition de la maternelle à l'école primaire et augmente les chances de réussite scolaire.

Le problème ? Encadrer les tout-petits n’est souvent pas considéré comme une priorité et ne reçoit donc pas assez de soutien ou de ressources. Par conséquent, de nombreux enfants de cinq ans risquent toujours de connaître des retards de développement. C'est pourquoi, avec notre pétition, nous demandons au gouvernement belge, d’apporter plus de soutien aux projets d’éveil et d'éducation des jeunes enfants dans ses pays partenaires. Cela profite non seulement à l'enfant, mais aussi aux parents. Lorsque les enfants peuvent apprendre en groupe de jeu, cela signifie que les parents ont plus de temps pour, entre autres, travailler ou pour retourner à l'école

Il faudrait plus d’investissement pour l’éducation, en commençant par la petite enfance, parce que c’est dès le plus jeune âge qu’on apprend les bonnes habitudes et qu’on commence à développer des attitudes positives pour le futur. 

Sokhna, 23 ans

Ensemble pour l'éducation. Signe la pétition

 

Le bien-être de la jeune maman = bien-être de l’enfant 

Grâce à l’éducation des tout-petits, non seulement les enfants sont pris en charge, mais les parents sont également guidés dans leur rôle de parents. Il est important que les jeunes mères reçoivent non seulement le soutien nécessaire (physique et psychologique) mais acquièrent également des connaissances et des compétences pour mieux prendre soin d’elles-mêmes et de leurs enfants.  

Il doit également y avoir une répartition égale des rôles entre les deux parents, pour que la maman ET le papa s’occupent de l’enfant. Cela ne fait que promouvoir l'égalité entre les genres.

Les garçons doivent soutenir les filles. Nous devons nous unir, main dans la main, et travailler ensemble pour donner aux femmes ce à quoi elles ont droit.

Assane, 17 ans

 

Toi aussi tu veux soutenir l’importance de l’éducation inclusive et de qualité pour les plus petits?
Alors, signe la pétition et demande au gouvernement belge d'investir davantage dans l'éducation dans les pays en développement.

Cet article vous intéresse? Partagez-le!