Au bout du parcours: un label et une belle fête!

Liège - Naniot

Le samedi 21 juin, l'école maternelle et primaire Naniot de Liège s'est vue décerner le label "Ecole des droits de l'enfant" par l'ONG Plan International Belgique et le Délégué général aux droits de l'enfant. Une première pour une école de la province de Liège !

Woluwe-Saint-Lambert - Singelijn & Ecole Intégrée

Samedi 17 mai, l’école primaire Singelijn et l'Ecole Intégrée pour enfants à déficience auditive se sont vues décerner le label "Ecole des droits de l'enfant" par Plan International Belgique et par le Délégué général aux droits de l’enfant. Une première pour des écoles francophones de Bruxelles, et première pour un établissement l’enseignement spécialisé en Belgique.

Lisez plus

Mouscron – Raymond Devos

L’école Raymond Devos à Mouscron est la première école wallonne à avoir obtenu le label des droits de l’enfant. Cela fait deux ans que l’école intègre des thèmes spécifiques à son programme scolaire, comme la santé, l’éducation et la participation des enfants.

En primaire, 35 élèves de deux classes découvrent leurs droits à travers un matériel pédagogique conçu par quelques enseignants. Au cours de ces leçons, on suit l’histoire d’un condisciple originaire du Soudan. À travers son histoire, les élèves comprennent mieux que les enfants du monde entier disposent des mêmes droits, mais qu'ils ne sont pas toujours respectés.

Le 5 mai 2013, le jour de la fête pour l'obtention du label École des droits de l'enfant, les petits de maternelle font des dessins pour décorer l’école. Ils crayonnent entre autres un globe terrestre avec des enfants de tous les continents. Les élèves présentent aussi une danse des droits de l’enfant.

Gand – Het Prisma

L’école primaire Het Prisma à Gand peut se vanter d’être la première École des droits de l’enfant en Belgique. L’enseignant Micha De Brie raconte:

Nous avons compris que l’éducation aux droits de l’enfant peut être abordée de mille façons. De la citoyenneté aux taquineries, en passant par la philosophie. Dans notre école, nous évoquons entre autres la sauvegarde de l’environnement et le harcèlement. Avec l’aide de Plan International, nous avons pu amener les droits de l’enfant en classe très naturellement. L’avantage, c’est que ce trajet ne demande finalement que peu de travail supplémentaire.

A l’école Het Prisma, enseignants et élèves abordent les droits de l’enfant au cours d’une table ronde hebdomadaire. Chaque semaine un droit de base spécifique est abordé. Les élèves ont choisi de rassembler les comptes-rendus de ces entretiens dans un livre, avec leurs propres illustrations. Ce livre (éditions Garant) est en vente dans les bonnes librairies et présenté par les enfants dans un petit film.

Menin – De Kleine Prins

Le 20 novembre 2012 est une journée pas comme les autres. Ce jour-là, dans le monde entier, les enfants célèbrent la Journée Internationale des droits de l’enfant. À l’école primaire De Kleine Prins (Le Petit Prince), à Menin, c’est doublement la fête: en ce jour, l’école se voit décerner le titre d’école des droits de l’enfant. Car depuis 2010, les enfants y apprennent et y vivent leurs droits.

Au cours de la remise de la récompense, le bourgmestre des droits de l’enfant de l'école pronconce un discours, les enfants interprètent le rap des droits de l’enfant rédigés par leurs soins et toute l’école participe à De Kleine Prins got Talent, un concours qui permet aux élèves d’attirer l’attention sur les droits de l’enfant de manière créative. Le tout s’achève sur un message vidéo de Koen Wauters, chanteur et Ambassadeur bénévole de Plan International Belgique, qui remercie l’ensemble de l’école pour sa performance exceptionnelle. WTV-Focus TV, Karrewiet, Radio 2, MNM, Belga et Het Nieuwsblad sont quelques-uns des nombreux médias à relayer l’événement en lui prêtant une large diffusion.

Cet article vous intéresse? Partagez-le!