Le vendredi 12 juillet, Malala Yousafzai, courageuse Pakistanaise blessée par balle pour avoir défendu l’éducation des filles, fêtait ses 16 ans aux Nations Unies (NYC). A ses côtés, des centaines d’adolescents du monde entier, dont une délégation de 15 jeunes formés par Plan International, ont fait entendre leur voix en faveur d’un monde plus juste pour les filles et les garçons.

Ils pensaient que les balles nous réduiraient au silence. Mais ils ont échoué. Et du silence, mille voix se sont élevées. Rappelez-vous que la Journée Malala n’est pas ma journée. Ce jour est pour toutes les femmes, tous les garçons et toutes les filles qui ont fait entendre leur voix pour leurs droits. (…) Le droit de vivre en paix, d’être traité avec dignité, d’avoir des opportunités équitables, de recevoir une éducation. Car nous sommes tous ensemble, unis pour la cause de l’éducation. Et si nous voulons atteindre notre objectif, armons-nous de connaissance et protégeons-nous du bouclier de l’unité. (…) Nous ne pouvons pas oublier que des millions d’enfants ne vont pas à l’école. (…) Menons un combat mondial contre l’illétrisme, la pauvreté et le terrorisme et attrappons nos livres et nos cahier. Ils sont nos armes les plus puissantes. Un enfant, un enseignant, un stylo et un livre peuvent changer le monde. L’éducation est la seule solution. L’Education d’abord.

Malala Yousafzai

Le discours prononcé par Malala lors de cette première apparition publique depuis son agression, ne laisse planer aucun doute: elle a les épaules, le cœur et les mots d’un Prix Nobel de la paix (la jeune fille est nominée pour la prochaine édition de la prestigieuse cérémonie). Les autres jeunes présents ont pour leur part démontré qu’ils sont prêts à guider leur génération vers un monde plus équitable, où apprendre n’est pas un luxe, ni pour les garçons ni pour les filles.

Nous avons pleine confiance en leur potentiel et les remercions pour l’énergie et l’inspiration qu’ils nous donnent chaque jour. Avec eux, grâce à eux, nous donnons à des milliers d'enfants et de jeunes la chance de changer leur avenir et celui de leur communauté.

Regardez le discours complet de Malala à l’ONU le 12 juillet 2013 (en anglais).

Cet article vous intéresse? Partagez-le!