En mars, de jeunes activistes d'Ouganda vous demandaient de signer la pétition qu'ils comptaient remettre aux membres de leur parlement pour exiger de meilleurs soins de santé et une meilleure éducation sexuelle. En Belgique, vous êtes 2.659 à l'avoir signée! Sophie vous remercie et partage avec vous les résultats de cette action.

Bonjour à toutes et tous,

Je suis profondément touchée par le nombre de personnes qui, dans le monde entier, ont soutenu notre campagne pour permettre aux jeunes Ougandaises de choisir si, quand et avec qui elles souhaitent avoir un enfant. Aujourd’hui, je vous apporte de bonnes nouvelles.

Le 24 mars, j’ai rencontré les membres du parlement ougandais. Je leur ai demandé d’investir davantage dans l’information et les services de santé sexuelle. Grâce à vous, je n’étais pas seule.

Les 39.000 personnes qui ont signé notre pétition dans 49 pays étaient à mes côtés et les responsables politiques l’ont remarqué.

De nombreux membres du parlement ont soutenu notre campagne et ont même signé notre pétition. Par ce geste symbolique, ces responsables politiques ont pris un engagement. Celui de voter une augmentation du budget national réservé à la santé sexuelle des adolescentes.

En tant que parlementaire, M. Chris Baryomunsi joue un rôle clé dans le processus budgétaire. Il nous a assuré que notre action ne resterait pas sans suite. Quand je lui ai tendu la pétition, il m’a dit ceci: 

Lorsque nous allouons les ressources budgétaires, nous voulons nous assurer que la majeure partie de notre population [les jeunes] en bénéficie. Nous avons besoin de nos jeunes pour développer le pays. Pour cela, nous devons leur offrir de meilleurs services de santé. Je vous soutiens. Ensemble, changeons l’histoire.”

Nous allons maintenant suivre de près le processus budgétaire afin de nous assurer que M. Chris Baryomunsi et ses collègues tiennent leurs promesses. Le vote parlementaire aura lieu dans le courant du mois. Nous ne manquerons pas de vous en donner des nouvelles.

Merci. Sans votre implication dans cette campagne, nous n’aurions pas pu aller aussi loin.

Ensemble, nous pouvons assurer aux filles le droit de choisir si, quand et avec qui elles souhaitent devenir mères. Ensemble, nous pouvons briser les préjugés qui menacent la sécurité des filles, et leur vie.

Merci de tout coeur pour votre soutien.

Sophie Nabukenya

Bonne nouvelle!

Le gouvernement ougandais tient ses promesses et passe à l'action! Lisez le message de Sophie

Cet article vous intéresse? Partagez-le!