Depuis le début du conflit, 75 000 enfants par jour sont devenus réfugiés. D'une vie normale à l'inconnu en quelques jours seulement. Plan International accueille ces enfants, nous leur apportons une aide de première nécessité et une assistance psychosociale, nous recherchons leurs familles et nous essayons de leur donner un sentiment de familiarité et une structure. L'école et la réintégration dans le système éducatif jouent un rôle crucial à cet égard.

Ukraine - retour à l'école

 

Faire un don

Emilia Sorrentino, spécialiste de l'éducation d'urgence à Plan International, déclare : "Le conflit en Ukraine a perturbé l'éducation de toute une génération d'enfants. Le retour des élèves à l'école est crucial pour leur donner un sentiment de normalité et de sécurité alors qu'ils commencent à reconstruire leur vie dans un nouveau pays.

"L'éducation offre un environnement sûr où les enfants et les jeunes peuvent continuer à développer leurs connaissances et leurs compétences, interagir avec d'autres personnes et accéder à d'autres services de soutien importants, tels que les repas scolaires et les soins de santé. Les filles qui vont à l'école sont également moins susceptibles d'être exposées à des dangers tels que l'exploitation sexuelle, la traite des êtres humains et le travail domestique."

500 cartables remplis de matériel scolaire

Plan International met en place des projets en Moldavie pour faciliter l'éducation des enfants réfugiés. Cela se fait d'une part par l'éducation dans les centres d'accueil, mais aussi par l'intégration des réfugiés dans les écoles moldaves.  Pour faciliter cette intégration, Plan International a livré la semaine dernière les 500 premiers cartables afin que les enfants qui avaient tout perdu puissent retourner à l'école.

School kit

 

Les cartables, qui contiennent des fournitures essentielles telles que des stylos, des cahiers, des crayons de couleur et des produits d'hygiène, aideront les enfants réfugiés vivant actuellement en Moldavie à poursuivre leurs études lorsqu'ils s'inscriront dans les écoles locales.

Faire un don

Cartable

 

Les sacs de livres ont été donnés à la demande de la mairie de Chisinau, la capitale de la Moldavie, où 397 nouveaux élèves ukrainiens se sont déjà inscrits dans les écoles secondaires locales et 47 dans les crèches municipales - des chiffres qui risquent d'augmenter avec la poursuite du conflit.

Cet article vous intéresse? Partagez-le!