La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est-elle compatible avec les PME? A priori, l’entrepreneuriat durable semble réservé aux grandes entreprises internationales. Mais saviez-vous que la RSE est en réalité plus facile pour les PME que pour les multinationales? Découvrez les quatre caractéristiques des PME qui leur permettent d'exceller dans l'entrepreneuriat social.

1. Petite entreprise, grande différence

En premier lieu, l’entrepreneuriat social exige de l’audace et un esprit innovant, ce qui distingue précisément les PME belges. Avec sa sixième place au tableau de bord européen de l'innovation 2019, la Belgique peut se targuer de faire partie des pays novateurs. Des obstacles comme le manque de moyens - financiers ou autres - et le manque de temps sont facilement contournés par les PME, précisément grâce à leur structure caractéristique.

2. Pas besoin d’un gestionnaire RSE

En tant que PME, pas besoin de recruter un gestionnaire spécialisé dans la responsabilité sociale des entreprises (CSR manager), car vous l’avez déjà: l’entrepreneur.e. Avec votre entreprise ancrée localement, vous conjuguez toujours l'économique à humain. Et quand le ou la chef.fe d’entreprise ne jure que par l’entrepreneuriat socialement responsable, l'image de son entreprise est positive et cohérente. En tant que propriétaire, c'est vous qui êtes aux commandes et qui choisissez le cap éthique à prendre.

En tant qu’entrepreneure, CEO et mère de quatre enfants, il me tient à cœur de rendre quelque chose à la société, en soutenant une bonne cause dédiée à l’égalité des chances pour les filles et les garçons.

Daphne Aers, gérante TNS Kroket et Marraine Plan

3. Les PME sont plus flexibles

Les petites et les moyennes entreprises sont plus flexibles dans la définition de leur stratégie et peuvent manœuvrer plus vite que de grandes entreprises internationales pour concrétiser leurs ambitions RSE. Il est aussi plus facile pour les PME d'impliquer leurs collaborateurs et collaboratrices dans le choix d'une bonne cause à soutenir. L'équipe souhaite-t-elle lutter contre la discrimination sexiste? Mettre en place un plan d'action pour promouvoir les droits humains? Ou encore réduire l'empreinte écologique de l'entreprise? Valoriser l'équipe du personnel et ce qui lui tient à coeur est un gage de réussite pour le projet RSE. C'est aussi un argument de choix pour recruter de nouveaux profils.

L’année dernière, nous avons soutenu Plan International en participant à l'Equal Rights Run, une course de 100m lors de l’AG Mémorial Van Damme. Nous avons organisé un concours interne et c’est le fils de 8 ans d’un de nos collègues qui a couru devant les tribunes combles du stade Roi Baudouin. C’était vraiment génial! Et depuis le début de l’année, nous parrainons deux filles en Tanzanie.

4. Les PME, des pionnières audacieuses

Bien souvent, les entrepreneur.e.s sont motivé.e.s et fier.e.s de leurs réalisations, ce qui les mène plus souvent à se comporter en véritables pionnier.e.s. Cela influe positivement sur leur politique de responsabilité sociétale. Par exemple, les PME peuvent associer le lancement d’un nouveau produit à une action solidaire.

Nous avons décidé de soutenir Plan International Belgique parce que les projets sont en adéquation avec nos valeurs. Nous avons donc fait le choix, plusieurs journées par an, de redistribuer l’entièreté de nos bénéfices à des projets que nous sélectionnons au préalable.

Ne pensez plus que les petites ou moyennes entreprises manquent de ressources. Au contraire, vous avez toutes les cartes en main pour élaborer une politique RSE solide. À long terme, cela vous procure non seulement un avantage concurrentiel, mais aussi un regard unique sur la société. N’hésitez pas à puiser plus d’inspiration dans notre brochure RSE gratuite ou à nous contacter pour discuter d'un partenariat sur mesure pour votre entreprise.

Cet article vous intéresse? Partagez-le!