La guerre civile qui fait rage en République centrafricaine a un impact majeur sur la population locale. Des milliers de familles ont été déplacées ou ont pris la fuite. Et ce sont surtout les enfants qui sont touchés. Ils.Elles sont parfois séparé.e.s de leur famille, souffrent de malnutrition, de troubles psychosociaux et sont privé.es de scolarisation.

Plan International compte sur ses travailleurs sociaux pour identifier les enfants séparés de leurs parents. En parallèle, nous leur trouvons une famille d’accueil et leur offrons un soutien psychosocial.

Concrètement, cela signifie que:

  • Nous prenons en charge des enfants isolés et non accompagnés dans des familles d’accueil (temporaires);
  • Nous offrons un soutien financier et psychosocial pour répondre aux besoins des enfants;
  • Nous formons tous les parents d’accueil aux techniques d’éducation positives;
  • Nous accueillons les enfants dans des centres récréatifs où ils peuvent jouer et recevoir un soutien psychosocial;
  • Nous apprenons aux enfants et aux parents des techniques simples pour prévenir toutes futures séparations (comme apprendre le nom de leur village, le nom des membres de sa famille, ect.)

 

 

Jongen wordt opgevangen door medewerker van Plan International

 

L'histoire de Saliou

Saliou, un jeune garçon de 12 ans, fait partie de ces enfants séparés de leurs parents. La recherche des parents de Saliou est périlleuse. Il connaît seulement le prénom de son papa. Il ignore les noms des autres membres de sa famille. Saliou a eu beaucoup de difficultés à s’intégrer dans sa famille d’accueil. Son père d’accueil le trouvait souvent en train de pleurer la nuit, lui posant des questions sur ses parents. 

Saliou a eu beaucoup de mal au début. Il pleurait tout le temps, mangeait à peine et n’arrivait pas à dormir. La nuit, je le trouvais souvent en larmes dans son lit. Je voulais qu’il se sente en sécurité, alors nous nous sommes particulièrement occupés de lui avec mon épouse, afin qu’il ne se sente pas différent des autres enfants. Il lui a fallu plus de six mois pour trouver un apaisement et redevenir lui-même.

Le père nourricier de Saliou

Alors que la recherche des parents biologiques de Saliou se poursuit, l’équipe de Plan International et sa famille d’accueil ont remarqué des améliorations concernant Saliou. Dans le centre récréatif, il s’est fait de nouveaux amis. Il est plus joyeux et plus ouvert.

 Aujourd’hui, j’ai de nouveaux amis avec qui je peux jouer et je ne pleure plus la nuit comme avant.

Saliou

 

(Pleeg)ouders krijgen workshops

 

Les résultats en République centrafricaine

  • 807 enfants sont pris en charge par des familles d'accueil temporaires
  • 5.700 enfants bénéficient d'un soutien psychosocial
  • 5.500 parents et autres adultes ont suivi une formation sur les techniques d'éducation positives et la protection des enfants
  • 22.000 personnes, dont 11.000 enfants, ont participé à des séances de sensibilisation sur la protection de l'enfance, la prévention de la séparation, l'identification et l'orientation des mineurs isolés
  • A l'heure actuelle, 185 enfants et leurs parents biologiques ont été réunis

 

Cet article vous intéresse? Partagez-le!