Le 25 septembre 2020, nous célébrions le 5e anniversaire des Objectifs de développement durable (SDG), qui succèdent aux Objectifs du millénaire pour le développement. Les SDG ont été établis pour faire de notre planète un monde juste et viable d'ici 2030. Au total, il existe 17 objectifs (ou SDG) et 169 sous-objectifs, et chaque SDG aborde une thématique spécifique comme l’éducation, le climat ou la pauvreté. Dans cette série de blogs du SDG Challenge, vous découvrirez les SDG et recevrez des conseils pour les intégrer dans votre entreprise. Cet article présente le 13e Objectif de développement durable (SDG 13).

SDG 13: Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques 

Selon certaines personnes, le changement climatique n'existe pas et pour d'autres, ses conséquences sont une dure réalité. En 2018, les catastrophes climatiques ont bouleversé la vie de quelque 39 millions de personnes. Pensez aux feux de forêt, aux ouragans violents, aux sécheresses et aux inondations causées par des pluies torrentielles.

Le 13e Objectif de développement durable (SDG 13) appelle à prendre des mesures contre le changement climatique et veut lutter contre ses effets. Cet objectif est de loin le SDG le plus populaire auprès des entreprises.

Si nous ne maîtrisons pas les changements climatiques, la température mondiale augmentera de plus de 3°C. D’ailleurs, la décennie 2010-2019 a été les plus chaude jamais enregistrée! Aucun individu, pays, système économique ou écosystème ne sera épargné.

L’impact du climat sur les autres SDG 

Les changements climatiques représentent une menace pour les droits humains, tels que le droit à la santé, à l'eau, à la nourriture, au logement et à un bon niveau de vie. En raison du changement climatique, les récoltes sont mauvaises, la nourriture se raréfie et les prix alimentaires augmentent. Il est donc de plus en plus difficile pour la population de satisfaire ses besoins fondamentaux. Et ces conséquences affectent particulièrement les filles des pays en développement.

SDG 13 en Belgique

L'impact du changement climatique sur les droits des filles 

  • Éducation: à cause de la sécheresse, les filles doivent marcher de plus en plus loin pour trouver de l'eau potable (une tâche qui incombe généralement aux filles et aux femmes), ce qui les empêche d’aller à l’école (SDG 4). 
  • Mariages d'enfants: les pénuries alimentaires dues au changement climatique font également pression sur les familles, qui sont parfois contraintes de marier une de leurs filles pour avoir une bouche en moins à nourrir. Des millions de filles sont ainsi exposées à des abus sexuels et physiques, à des grossesses prématurées et à la mortalité maternelle (SDG 3). 
  • Absence de revenus: les familles qui dépendent de l'agriculture sont particulièrement vulnérables au changement climatique. Lorsque la récolte est mauvaise, elles ne peuvent pas se nourrir (SDG 2) ou vendre de nourriture sur le marché local, et n’ont donc plus aucun revenu (SDG 8). 
  • Migration: les réfugié.e.s climatiques sont généralement des personnes originaires de pays en développement qui sont obligées de fuir leur pays pour trouver un emploi ou un endroit plus sûr. Parfois, les parents n'ont pas les moyens d'emmener leurs enfants. En conséquence, les filles et les garçons sont laissé.e.s sans protection et finissent dans des camps de réfugié.e.s ou se séparent et les filles en particulier risquent de subir des violences sexuelles (SDG 16). 
  • Problèmes de santé: en temps de crise, ce sont souvent les filles qui sont les dernières à recevoir des soins médicaux (SDG 3). Dans certaines régions, elles sont également les dernières à être nourries, ce qui menace davantage leur santé. 

5 ans plus tard: ça chauffe pour le SDG 13 

Sur une période de 232 ans (1880-2012), la température moyenne sur Terre a augmenté de 0,85°C. Cela ne semble pas beaucoup, mais une augmentation d'un degré équivaut à une diminution de 5% des récoltes de céréales. Le niveau de la mer est environ 20cm plus élevé qu’en 1880 et on prévoit une nouvelle hausse de 40 à 63cm d'ici 2100.  

Depuis 1990, nos émissions de CO2 ont augmenté de manière exponentielle. Nous émettons aujourd'hui 50% de gaz à effet de serre de plus qu'il y a 30 ans. Actuellement, on prévoit une augmentation de 3,2°C d'ici la fin du siècle. Pour limiter cette augmentation à 1,5°C, voire 2°C, nous devons réduire nos émissions de gaz à effet de serre de 7,6% par an à partir de 2020. 

En raison de la pandémie du COVID-19, nous avons réduit nos émissions de CO2, en partie grâce à la diminution du trafic aérien. Néanmoins, on prévoit une diminution de seulement 6% des émissions de CO2 cette année. Si nous n'agissons pas maintenant, les conséquences du changement climatique seront catastrophiques. 

Impact coronavirus sur le SDG 13

Actions concrètes pour les entreprises et les employé.e.s 

En tant qu'entreprise, vous pouvez également contribuer au SDG 13. Agissez dès maintenant pour renverser la vapeur. 

Voici quelques actions que vous pouvez entreprendre: 

  • Améliorez votre éclairage à la maison et au bureau. Les lampes LED ne sont pas seulement plus respectueuses de l'environnement, elles sont aussi plus rentables. 
  • Réduisez les émissions de gaz à effet de serre lors du transport de vos produits. Optez pour des carburants respectueux de l'environnement, des chaînes d'approvisionnement locales, une utilisation plus efficace des conteneurs... 
  • Mettez en place des processus et des chaînes de valeur sans carbone pour offrir des produits et services neutres en carbone. 
  • Investissez dans les emplois "verts". 
  • Organisez régulièrement une journée végétarienne dans la cantine de votre entreprise ou proposez des options végétariennes lors d'une réunion. 
  • Collaborez avec des organisations internationales pour lutter contre le changement climatique dans le monde tout en créant des emplois verts dans les pays en développement (SDG 8). 

Inspiration: CEO’s 4 Climate s’échauffe pour la lutte climatique

En tant qu'entrepreneur, Roland Maes avait depuis longtemps compris la nécessité d’agir pour lutter contre le changement climatique. Tant au niveau institutionnel que dans les entreprises, il a vu beaucoup de bonnes intentions, mais celles-ci ne se sont jamais transformées en actions concrètes. Au lieu de se contenter de relever ce défi au sein de sa propre entreprise, il s'est fixé pour objectif de convaincre et de rassembler un maximum de CEO pour agir ensemble. À cette fin, il a fondé CEO's 4 Climate, un réseau par et pour les entrepreneur.e.s qui considère le réchauffement climatique comme un problème important mais pour lequel il est possible de trouver des solutions, et les entreprises ont un rôle important à jouer à cet égard. Et parce qu'unir ses forces mène à beaucoup plus de résultats, Roland Maes a pour objectif de créer avec CEO’s 4 Climate une véritable communauté d’entrepreneur.e.s engagé.e.s pour le climat.

Toutes les recommandations des responsables politiques doivent pouvoir être traduites en un modèle économique.

R. Maes, Fondateur de CEO’s 4 Climate

CEO’s 4 Climate soutient le recrutement d’un expert en changements climatiques 

Il est évident que le SDG 13 joue un rôle central au sein de CEO’s 4 Climate. Le réseau d’entrepreneur.e.s est convaincu qu’il appartient à chaque chef.fe d'entreprise de contribuer à créer un monde meilleur pour les générations futures et donc aussi pour la pérennité de sa propre organisation. Déterminé à construire un avenir durable, CEO’s 4 Climate va encore plus loin et souhaite offrir des opportunités aux jeunes du monde entier. Si nous voulons relever de manière structurelle les différents défis auxquels nous sommes confronté.e.s, il est nécessaire de donner aux jeunes la possibilité d’apprendre (par exemple, sur le changement climatique, les techniques de production durable...) et de les aider à trouver un emploi durable dans un monde sûr et inclusif. 

Plus les filles du monde entier auront accès à l’éducation, plus le secteur privé disposera de talents qui pourront prendre systématiquement des décisions respectueuses de l’environnement et des êtres humains, et qui contribueront en même temps à la prospérité et au bien-être. C'est pourquoi nous avons décidé de devenir un partenaire structurel de Plan International Belgique.

R. Maes, Foundateur de CEO’s 4 Climate 

CEO’s 4 Climate collabore donc avec Plan International Belgique pour lutter contre le changement climatique et améliorer l’accès à l'éducation. Ce partenariat consiste à financer le salaire d'un Climate Change Specialist afin que Plan International puisse, dans la mesure du possible, intégrer la dimension climatique dans ses nouveaux projets pour limiter l’impact sur les enfants et surtout les filles. Ces nouveaux projets permettront également à CEO’s 4 Climate de découvrir comment les objectifs climatiques sont intégrés dans d'autres pays et le rôle que les jeunes et les entrepreneur.e.s peuvent jouer dans ce domaine.

Testez vos connaissances 

Obtiendrez-vous le score parfait à notre quiz?  

Faites le test
Logo C4C

Logo C4C
Logo C4C

Cet article vous intéresse? Partagez-le!