Le 14 mai, nous avons lancé une campagne de sensibilisation avec la STIB. Notre objectif ? Lutter contre le harcèlement sexiste dans les transports publics ! Cette campagne, réalisée en collaboration avec nos jeunes activistes, a pour objectif d’informer et de sensibiliser victimes et témoins de faits de harcèlement, en les invitant à (ré)agir. 

Avec cette campagne de sensibilisation, nous voulons avant tout sensibiliser les témoins de faits de harcèlement, en les invitant à réagir et éventuellement à intervenir lorsqu’ils sont témoins de comportements inappropriés. Indirectement, la campagne s’adresse également aux harceleurs, en leur faisant comprendre que leur victime n’est pas toute seule, qu’elle est soutenue par toutes les autres personnes autour d’elle.

La voix des jeunes

Cette campagne est le résultat d’une collaboration entre nos jeunes activistes du projet BruxELLES et la STIB, collaboration qui a vu le jour en octobre 2018 avec l’objectif de renforcer la lutte contre le harcèlement sur le réseau. 

Tout a commencé avec l’action ‘Girls take over’, lors de laquelle la jeune Bruxelloise Romane a prix symboliquement les rênes du comité de direction de la STIB. Cette action a initié la collaboration entre la STIB et Plan International Belgique contre le harcèlement sexiste. Au cours des mois suivants, les jeunes ont rencontré à plusieurs reprises différents services et membres du personnel de la STIB – service en charge des affaires sociétales et campagnes scolaires, du marketing ainsi que du personnel de terrain et le comité exécutif. Ensemble, ils ont discuté de cette problématique sociétale, qui touche également les transports publics, et réfléchi à la mise en place d’initiatives pour lutter contre ce phénomène.

La plupart de mes amies se sont déjà fait traiter de connes ou de salopes dans la rue ou ont eu droit à des remarques sur leur physique. On essaie de ne pas passer pour une victime et du coup, on change notre comportement pour ne pas avoir de problème et ne pas porter cette honte après.

Pauline, 17 ans, jeune activiste Plan International Belgique

Une campagne de sensibilisation 

Ces rencontres et ces échanges ont abouti notamment à la mise en œuvre d’une campagne de sensibilisation, réalisée en collaboration avec les jeunes et l’agence de publicité Mortier Brigade et lancée le mardi 14 mai. Cette campagne a pour objectif de sensibiliser les témoins de faits de harcèlement ainsi que les victimes, en les invitant à agir et à signaler les comportements inadéquats. Indirectement, la campagne s’adresse aussi aux harceleurs, en leur faisant comprendre que la victime n’est pas toute seule, qu’elle/qu’il est soutenu(e) par les autres autour d’elle/de lui.

La campagne sera notamment affichée sur les valves en stations, dans les véhicules de la STIB et relayée sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram). Un fascicule reprenant des conseils, informations et numéros utiles destinés aux victimes et aux témoins de faits de harcèlement a été édité et sera distribué sur le réseau. Découvrez ici ce que vous pouvez faire contre le harcèlement sexuel

C'est toujours agréable de se dire que nos idées, grâce à la STIB et grâce à Plan International Belgique, vont peut-être aider une femme qui se fait agresser dans les transports. Ce serait magnifique!

Pauline, 17 ans, jeune activiste de Plan International Belgique

Vous aussi, vous avez des conseils de réaction pour les victimes ou les témoins? Faites-le nous savoir: info@planinternational.be 

Wat moet je doen als je wordt lastiggevallen

Cet article vous intéresse? Partagez-le!