Depuis 2018, les jeunes activistes de Plan International luttent contre le harcèlement sexuel. À travers la photographie, 14 jeunes de Bruxelles ont ainsi attiré l’attention sur le harcèlement sexuel dans l’espace public. La jeune activiste Manuela raconte pourquoi elle a participé au projet BruxELLES, un partenariat entre Plan International et Canon.

Je m’appelle Manuela. J’ai participé au projet BruxELLES, un partenariat entre Plan International Belgique et Canon pour lutter contre le harcèlement sexuel dans l’espace public. Grâce à ces deux organisations, j’ai eu l’opportunité de vivre des moments magiques que je n’aurais jamais pu imaginer!

Si je devais résumer mon expérience en un mot, je dirais: UNIQUE. Je ne m’attendais pas à ce que ce projet m’offre la chance de poursuivre mon rêve et ma passion pour la photographie. Plusieurs membres de ma famille, des amis et des enseignant.e.s m’avaient toujours dit que je ne pouvais pas faire de la photographie mon métier, que ce n’était qu’un hobby. Mais cela a changé grâce à Plan International Belgique et Canon, qui m’ont à nouveau motivée et ont cru en mes capacités. Pas seulement les miennes, mais aussi celles des autres participant.e.s, évidemment.

Ce que j’ai le plus apprécié, c’est que notre voix a enfin été entendue au Parlement bruxellois. Et nous avons atteint notre objectif: la promesse des responsables politiques de mettre fin au harcèlement sexuel dans l’espace public à Bruxelles. Je vous conseille d’en apprendre plus sur ce que nous avons accompli dans ce blog.

En participant à ce projet, j’ai eu la chance de découvrir le travail de Plan International Belgique, une ONG qui défend les droits des enfants et les droits des filles. L’organisation veut créer un monde où règne plus d’égalité des genres pour tou.te.s. C’est un groupe de personnes formidables qui veulent que tout le monde puisse faire entendre sa voix.

Et Canon? Canon m’a appris à utiliser un appareil photo et à connaître de nouvelles techniques pour faire de belles photos qui reflètent mes pensées et mes souhaits pour le monde. Mon plus grand rêve est de travailler plus tard avec Canon et/ou de photographier des événements. La photographie est pour moi une façon d’exprimer ce que je ressens, en particulier, pour faire passer un message. 

J’espère que mon témoignage motivera d’autres personnes à participer à des projets comme BruxELLES et leur permettra de vivre une expérience aussi inoubliable que la mienne. 

Et n’oubliez pas: “Ne rêvez pas votre vie, vivez vos rêves“.

Manuela
 

***

Tu aussi peux participer !

  • Tu as envie de vivre la même expérience que Manuela ? 
  • La lutte contre le harcèlement sexuel, ça te parle ?
  • Envie d'apprendre à utiliser une caméra ou de te perfectionner en photo ?
  • Tu as entre 14 et 20 ans et tu habites à Anvers, Bruxelles ou Charleroi ?

Alors le projet Safer Cities est fait pour toi !
Contacte vite Magali, responsable pour des jeunes pour t'inscrire ! 

Cet article vous intéresse? Partagez-le!