Trang a 14 ans et vit à Hanoï. Elle participe au projet Champions of Change de Plan International Vietnam contre le harcèlement sexuel dans la capitale.

Le fossé des générations est un obstacle à l'égalité des sexes

Trang s'investit dans le projet Stop aux violences sexuelles de Plan International au Vietnam depuis 2 ans déjà avec une motivation claire: elle veut changer la façon dont les générations plus âgées voient les filles et les femmes. Pour elle, c'est une barrière à briser pour atteindre l'égalité des sexes.

Je pense que les filles et les garçons doivent être traités à égalité, en toutes circonstances. Avant, je devais faire toutes les tâches ménagères pendant que mon frère regardait la tranquillement la télévision. J'ai fait remarquer à ma mère et à ma grand-mère que ce n’était pas juste. Depuis, elles le sollicitent davantage et il nous aide plus souvent.

 

C'est important pour moi de montrer à ma famille qu’une fille a le même potentiel qu'un garçon. J'ai travaillé dur et aujourd'hui je maîtrise les mathématiques et les sciences. Mes parents ont d'abord été surpris, mais très vite, ils se sont montrés fiers de moi. Si la télécommande de la télévision ne fonctionne plus, c'est vers moi que la famille se tourne pour la réparer.

HANOÏ: UNE VILLE PLUS SÛRE POUR LES FILLES ET LES JEUNES

Si de grandes villes comme Hanoï offrent davantage de choix aux filles que les zones rurales, elles y courent aussi beaucoup plus le risque d'être harcelées ou abusées. C'est le cas de Trang, qui a rejoint le projet Champions of Change de Plan International Vietnam après avoir été harcelée par un homme sur le chemin de l'école. Dans ce groupe de jeunes volontaires engagés contre la violence sexiste, elle a trouvé la force de raconter son histoire. À présent, elle a moins peur du harcèlement sexuel et sait mieux comment réagir.

Plan International travaille avec des adolescentes, des chauffeurs de bus et des contrôleurs pour rendre les transports en commun d'Hanoï plus sûrs, afin que les filles puissent se déplacer en toute sécurité.

Découvrez notre projet contre la violence sexuelle à Hanoï

La violence sexiste a assez duré

La violence et le harcèlement sexuels doivent cesser. C'est une violation grave des droits des filles et des femmes qui dure depuis trop longtemps. Des solutions contre les violences sexuelles, il y en a. Les jeunes activistes de Plan International sont déterminé.e.s à le démontrer.

En soutenant les actions de Plan International, vous agissez pour que les filles et les garçons puissent se déplacer librement dans leur ville, sans craindre la discrimination et la violence sexistes.

Cet article vous intéresse? Partagez-le!