"Je ne me sentais pas en sécurité quand je rentrais chez moi après les cours. Il n'y a pas d'éclairage et j'avais peur d'être harcelée. Cela a changé depuis que j'ai rejoint le groupe des jeunes activistes de Plan International à Hanoi."

En sécurité de la maison à l'école

Ha, 13 ans, vit dans la capitale vietnamienne, Hanoï. Après qu'elle et ses amies aient été harcelées alors qu'elles rentraient de l'école, son professeur a conseillé à Ha de rejoindre le projet Champions of Change de Plan International.

Grâce à ce projet, je souhaite apporter des solutions aux problèmes de sécurité dans la ville et sensibiliser les gens. Parce que si plus de personnes réagissent, moins de filles devront faire face à la violence.

Les filles doivent pouvoir se déplacer en toute sécurité dans leur ville

Si de grandes villes comme Hanoï offrent davantage d'opportunités aux filles que les zones rurales, elles y courent aussi beaucoup plus le risque d'être harcelées ou abusées. Plan International travaille avec des adolescent.e.s, des chauffeurs de bus et des contrôleurs pour rendre les transports en commun d'Hanoï plus sûrs, afin que les filles puissent se déplacer en toute sécurité.

Investissez dans les droits des filles

La violence sexiste et le harcèlement sexuel doivent cesser. Ces violations graves des droits des filles et des femmes durent depuis trop longtemps. Des solutions contre les violences sexuelles, il y en a. Les jeunes activistes de Plan International sont déterminé.e.s à le démontrer!

Découvrez nos projets

Cet article vous intéresse? Partagez-le!