En Bolivie, le développement de la petite enfance est pris en compte par le gouvernement mais les acquis restent fragiles. Surtout pour les enfants des communautés autochtones, particulièrement précarisées. Tout petits, les enfants ont besoin de nourriture et de soins, mais aussi d’un environnement qui favorise l’exploration, le jeu et l’apprentissage.

En 2017, 28.181 jeunes enfants autochtones - en majorité des filles - prennent un bon départ dans la vie et se préparent à l’école primaire.