Avec le soutien de: 

 

 

Notre programme international ‘Safer Cities’ soutient les jeunes qui luttent contre le harcèlement sexuel en ville. L'objectif du programme est de construire des villes sûres, responsables et inclusives avec et pour les adolescent.e.s. Dans ce contexte, les jeunes s’expriment sur leurs expériences du harcèlement sexuel en ville et travaillent ensemble pour identifier les problèmes et formuler des solutions. Le programme est actuellement mis en œuvre dans 16 villes du monde (Delhi, Hanoi, Kampala, Lima, ...). En Belgique, Plan International et ses partenaires se concentrent sur les villes d'Anvers, Bruxelles et Charleroi.

 

Des jeunes proposent des solutions au harcèlement sexuel en ville

Dans un nouveau rapport, Plan International Belgique publie des chiffres frappants sur le harcèlement sexuel en rue. L’ONG a interrogé quelque 3.000 filles, qui ont notamment indiqué que le harcèlement sexuel affecte leur liberté de mouvement. 50% d’entre elles effectuent des détours, évitent certains endroits ou ne veulent plus y passer seules. Le rapport est publié dans le cadre du programme Safer Cities, à travers lequel Plan International veut lutter contre le harcèlement sexuel à Bruxelles, Charleroi et Anvers.

En savoir plus

 

Plateforme digitale ‘Safer Cities’

Avec nos « Champion.ne.s du Changement », nous avons accompli beaucoup de choses l’année passée. Leur engagement nous motive à continuer d'agir pour créer des villes plus sûres pour les filles et les garçons du monde entier.

Tu peux partager ton expérience sur la plateforme digitale ‘Safer Cities’. Indique les endroits où tu t’es senti.e mal à l’aise, effrayé.e ou en danger. Avec ces informations, nous pouvons identifier les endroits où le changement est nécessaire.

Utilise la plateforme dès maintenant !

Les expériences positives sont bien sûr aussi intéressantes : nous pouvons apprendre grâce à elles ! S'il y a des endroits où tu t’es senti.e en sécurité et à l’aise, tu peux aussi les indiquer sur la carte de la plateforme. Ces informations seront très utiles aux Champion.ne.s du Changement pour connaître les facteurs qui permettent de créer un espace plus sûr.

Partage ton expérience aujourd'hui et aide-nous à bâtir une ville plus sûre.

Champion.ne.s du Changement

Dans ce contexte, un groupe diversifié de 15 à 20 jeunes de 14 à 20 ans d'Anvers, Bruxelles et Charleroi suit un programme d’empowerment de 12 séances participatives. Leur objectif ? Devenir des « Champion.ne.s du Changement » dans la lutte contre le harcèlement sexuel et dialoguer avec leurs pairs, les politicien.ne.s et l'ensemble de la société.

Tu vis à Anvers, Bruxelles ou Charleroi et tu veux en savoir plus sur nos groupes « Champions of Change »? Contacte vite Mathilde, la coordinatrice des jeunes, pour en savoir plus : mathilde.bernard@planinternational.be

Aperçu de ce que nous avons déjà réalisé ensemble pour ‘Safer Cities’

  • Juliette
    Juliette
  • Yousri
    Yousri
  • Romane
    Romane

La vidéo comme outil de sensibilisation

En partenariat avec Canon, les Champion·ne·s du Changement d’Anvers, Bruxelles et Charleroi ont créé leur propre vidéo de campagne pour sensibiliser les jeunes de leur ville à la problématique du harcèlement sexuel. Chaque groupe a travaillé avec des vidéastes créatifs et ont choisi un aspect différent à mettre en avant dans leur ville. Trois points de vue différents, mais tout aussi riches les uns que les autres pour aborder le problème en profondeur. Le harcèlement sexuel est un problème aux multiples facettes et nécessite une solution durable qui prenne en compte tous les aspects.

À Bruxelles, le catcalling (les interpellations dans la rue) et l’absence de consentement enthousiaste ont été au centre des préoccupations.

Les jeunes activistes de Charleroi ont fait réfléchir autour d’une question : pourquoi certains jeunes peuvent se promener dans leur ville sans être dérangés alors que d’autres doivent être beaucoup plus attentifs à leur sécurité ?

Le groupe de jeunes d’Anvers s’est attaché à briser le tabou en insistant sur le fait que les jeunes devaient pouvoir discuter du problème.

De Bruxelles à Hanoi et Guayaquil: les villes du monde sont confrontées au même défi

Les jeunes luttent contre l'injustice non seulement en Belgique, mais aussi à Hanoi et Guayaquil.

  • À Hanoi, au Vietnam, les « Champions of Change » travaillent avec des filles, des –conducteurs.rices de bus et des vendeurs.euses de billets de bus pour améliorer la sécurité des transports publics dans la métropole.

  • À Guayaquil, en Équateur, Plan International travaille avec 300 jeunes militant.e.s pour briser les tabous du harcèlement sexuel et la violence sexuelle.