Le Vietnam est considéré comme l’un des pays les plus paritaire d’Asie, en raison d’un cadre législatif fort et de progrès considérables pour l’émancipation des femmes. Dans la pratique, les droits des filles ne sont pas encore pleinement respectés et, en particulier, les filles issues de minorités ethniques.

Celles-ci sont contraintes de respecter les rôles traditionnels, selon lesquels il est attendu qu’elles soient obéissantes et moins valorisées que les hommes. Trois filles sur dix s'accordent à dire qu' « une bonne épouse obéit à son mari même si elle n'est pas d'accord ».  

Par ailleurs, les filles arrêtent souvent l'école très jeune. Les causes principales sont le fardeau important des tâches ménagères, les mariages précoces et forcés, et les longues distances entre l’école et le domicile. 

CTA

 

Ensemble, créons un monde dans lequel les filles sont libres

Je fais un don